Quand tout déraille dans la vie et que les catastrophes s’enchaînent, arrive un moment où l’on se demande ce qui peut encore nous arriver de pire. Et parfois, le fond est encore bien plus loin que là où on l’imaginait.

Providence de Valérie Tong Cuong (éditions J'ai lu)

Providence de Valérie Tong Cuong (éditions J’ai lu)

Marylou, secrétaire d’un patron tyrannique enchaîne les contre-temps alors que son boss attend avec impatience des documents d’une extrême importance. C’est sûr, à ce rythme-là elle va finir par se faire virer.

Quand Albert apprend de la bouche même de son médecin et ami, Martin, qu’un cancer le condamne à courte échéance, il se rend compte qu’il est absolument et totalement seul pour affronter ses derniers mois.

C’est le cœur léger que Tom quitte l’appartement de Libby. Il va demander dans quelques heures cette femme en mariage. Il est tout simplement heureux quand il enfourche son vélo. Heureux mais plus pour longtemps.

Prudence fulmine. A chaque fois c’est la même chose : elle se tape tout le boulot et c’est son associée et amie qui récolte tous les lauriers, tout ça parce qu’une avocate noire, ça fait pas très sérieux face à des clients ultra fortunés. Mais aujourd’hui c’est le grand jour, Prudence va enfin pouvoir montrer de quoi elle est capable, enfin si son client daignait dépasser ses préjugés…

Pour tous ces Blancs que tu croises, tu descends d’une lignée d’esclaves. Peu importent ta beauté, ton intelligence, ta rigueur, ton professionnalisme. Tu es noire, donc inférieure. Issue du règne sous-humain, quelque part entre animal et végétal.

Qu’ont en commun Marylou, Albert, Tom et Prudence à part une bonne journée de merde devant eux ? Absolument rien en apparence si ce n’est d’être les personnages d’une comédie douce-amère sortis tout droit de l’imagination de Valérie Tong Cuong. Un roman choral truculent que je recommande à tous les amateurs du genre !


L’ESSENTIEL

Couverture de Providence de Valérie Tong Cuong

Couverture de Providence de Valérie Tong Cuong

Providence
Valérie TONG CUONG
Editions Stock en GF et J’ai lu en poche
Sorti en GF le 02/04/2008 et en poche le 03/03/2010
179 pages

Genre : roman choral, comédie
Personnages : Marylou, Albert, Tom et Prudence
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Lectures complémentaires : Le joli mois de mai d’Émilie de Turkheim, Quand nous serons heureux de Carole Fives

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Une secrétaire exploitée, un amoureux transi sous le joug de sa maîtresse capricieuse, une brillante avocate dont la couleur de peau empêche l’avancement, un vieil homme seul atteint d’un cancer fulgurant… Tous ces personnages vont voir leur vie basculer grâce aux petits événements que la  » Providence  » jette sur leur passage. Croisant le destin de personnages en mal d’amour, Providence est un roman choral qui pointe, avec émotion et drôlerie, les solitudes de notre époque, les lâchetés de notre société.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raison de lire Providence

  1. Si vous cherchez un roman léger mais pas insipide
  2. Si vous aimez les romans avec une belle galerie de personnages
  3. Si vous aimez les constructions de type roman choral

3 raison de ne pas lire Providence

  1. Si vous aimez les personnages fouillés (ce roman est trop court pour ça)
  2. Si vous voulez quelque chose de vraiment caustique
  3. Si vous préférez les romans vraiment méchants
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *