Enfin terminé ! Enfin je vais pouvoir passer à autre chose ! Pour juger un livre je ne me base que sur le plaisir qu’il m’a procuré : plaisir de retrouver l’histoire, les personnages, une écriture… or là je n’ai pris strictement aucun plaisir avec ce livre.

Idaho d'Emily Ruskovich (éditions Gallmeister)

Idaho d’Emily Ruskovich (éditions Gallmeister)

L’histoire est brouillonne, les contours sont indéterminés, les allers et venus dans le temps sans intérêt, les détails agaçants.

Je n’ai pas beaucoup mieux à dire sur les personnages qui m’ont laissée de marbre.

Quant à l’écriture d’Emily Ruskovich, régulièrement saluée par la critique, elle est de celles qui m’horripilent: l’auteure écrit ce qui lui passe par la tête ; au lecteur de s’accrocher et de démêler tout ça.

Quand on aime quelqu’un qui est mort, et que sa mort disparaît parce qu’on ne peut plus s’en souvenir, il ne vous reste que la douleur d’un amour non partagé.

Je sais déjà que d’ici quelques jours il ne me restera plus rien de ce roman qui a glissé sur moi sans y laisser la moindre empreinte. Et si vous vous posez la question : oui, je suis agacée par cette lecture à laquelle j’ai consacré bien trop de temps.


L’ESSENTIEL

Couverture d'Idaho d'Emily Ruskovich

Couverture d’Idaho d’Emily Ruskovich

Idaho
Emily RUSKOVICH
Editions Gallmeister
Sorti le 03/05/2018 en GF
360 pages

Genre : roman noir
Personnages : Wade – l’époux -, Jenny – sa première épouse – et Ann – sa seconde épouse –
Plaisir de lecture : ❤❤
Recommandation : non
Lectures complémentaires : Dans les angles morts d’Elizabeth Brundage

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Idaho, 1995. Par une chaude journée d’août, une famille se rend dans une clairière de montagne pour ramasser du bois. Tandis que Wade, le père, se charge d’empiler les bûches, Jenny, la mère, élague les branches qui dépassent. Leurs deux filles, June et May, âgées de neuf et six ans, se chamaillent et chantonnent pour passer le temps. C’est alors que se produit un drame inimaginable, qui détruit la famille à tout jamais. Neuf années plus tard, Wade a refait sa vie avec Ann au milieu des paysages sauvages et âpres de l’Idaho. Mais alors que la mémoire de son mari s’estompe, Ann devient obsédée par le passé de Wade. Déterminée à comprendre cette famille qu’elle n’a jamais connue, elle s’efforce de reconstituer ce qui est arrivé à la première épouse de Wade et à leurs filles. Idaho est un roman magnétique qui nous amène sur le chemin tortueux et imprévisible du souvenir. La voix particulière d’Emily Ruskovich, elle, demeure inoubliable.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Idaho

  1. Si vous aimez les romans d’atmosphère
  2. Si vous cherchez une plume poétique
  3. Si vous aimez les romans polyphoniques

3 raisons de ne pas lire Idaho

  1. Si vous aimez besoin d’un minimum d’action ou de suspense pour vous intéresser à une histoire
  2. Si vous préférez les plumes et les récits limpides
  3. Si vous avez tendance à être un peu impatient quand une histoire n’avance pas très vite
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *