J’ai eu le plaisir de découvrir ce premier roman de Xavier Accart dans le cadre du comité de lecture Cultura, organisé pour la rentrée littéraire d’hiver 2019. Et c’est une belle histoire qui a été mise entre mes mains.

Le dormant d’Éphèse de Xavier Accart (éditions Tallandier)

Le dormant d’Éphèse de Xavier Accart (éditions Tallandier)

C’est l’histoire d’un amour mort-né et qui pourtant survivra pendant plus de quarante ans.

C’est l’histoire d’un amour entre un père, son fils et le Saint esprit.

C’est l’histoire d’une vie qui se fracasse avant de prendre un autre chemin, un autre sens, en quête de sens.

C’est une petite histoire dans la grande. L’histoire d’une famille confrontée à la guerre et au sacré.

C’est une belle histoire même si la dimension spirituelle m’a échappé étant par nature hermétique au fait religieux.

C’est une histoire que je n’aurais jamais lue si ce livre ne m’avait pas été confié par le comité de lecture Cultura.

C’est une histoire que j’ai songé abandonner à plusieurs reprises à cause de sa dimension religieuse qui me pesait.

Mais c’est une histoire que je suis heureuse d’avoir suivie jusqu’au bout car en-dehors des références catholiques appuyées la plume est douce et poétique et l’histoire touchante et très joliment racontée.

C’est un premier roman qui plaira aux lecteurs en quête de spiritualité, de références théologiques et historiques.


L’ESSENTIEL

Couverture de Le dormant d’Éphèse de Xavier Accart

Couverture de Le dormant d’Éphèse de Xavier Accart

Le Dormant d’Éphèse
Xavier ACCART
Editions Tallandier
Sorti le 07/01/2019 en GF
336 pages

Genre : roman historique
Personnages : Renaud le père, Mari la mère et Malques le fils
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Saltimbanques de François Pieretti et Sans compter la neige de Brice Homs

 

RÉSUME DE L’ÉDITEUR

Tréguier, 1903. Alors que le gouvernement expulse les congrégations catholiques, le jeune et impétueux Renaud tue accidentellement un gendarme dans une échauffourée. Contraint de s’exiler, il laisse derrière lui Mari, l’amour de sa vie, enceinte de leur enfant, Malques. Pendant près de quarante ans, Renaud partira en quête d’une rédemption qui le conduira vers Dieu, tandis que Malques, malheureux et révolté, tentera de se construire entre la fréquentation des surréalistes dans le Paris littéraire des années 1920 et la rencontre de l’âme soeur. Père et fils verront leur destin basculer sur les champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale. De la Bretagne à la Turquie, en passant par Paris, le Maroc, l’Egypte et le désert de Libye, ce roman, tour à tour épique et intime, entrecroise la Grande Histoire et une chronique familiale délicate. Dans un récit plein de rebondissements, Xavier Accart explore les méandres de la passion amoureuse et de la filiation, ainsi que le surgissement inattendu du sacré.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Le Dormant d’Éphèse

  1. Si vous aimez les épopées
  2. Si vous êtes sensible à la délicatesse d’une plume
  3. Si vous aimez réfléchir à l’amour, son sens profond et son expression

3 raisons de ne pas lire Le Dormant d’Éphèse

  1. Si vous faites un rejet de la religion
  2. Si vous n’aimez pas les romans historiques
  3. Si les récits intimistes vous laissent de marbre
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *