Roman de la rentrée littéraire d’hiver, découvert dans le cadre du Comité de lecture Cultura, Sans compter la neige est un roman de saison, à la douceur duveteuse de la neige fraîchement tombée.

Sans compter la neige de Brice Homs (éditions Les escales)

Sans compter la neige de Brice Homs (éditions Les escales)

On suit pendant un peu moins de 200 pages Russell un futur père appelé en pleine réunion pour rejoindre sa femme sur le point d’accoucher. La route est longue, plusieurs heures de voiture les séparent et c’est pendant ce trajet fait de nuit et sous la neige que Russell se remémore sa vie.

Toutes ces étapes et ces rencontres qui l’ont mené jusqu’à ce jour qui changera à jamais le cours de son existence.

Sur les trois romans lus pour ce comité, c’est de loin mon préféré. J’ai apprécié tout particulièrement l’atmosphère qui s’en dégage et la galerie de personnages : le père de Russell qui cache un lourd secret, Koz, cet ami qui part doucement à la dérive et Jennie, cet amour de jeunesse qui est sur le point de mettre au monde un enfant. Leur enfant. Disons que c’est à cause des choses, qui ne sont jamais ce qu’elles doivent être.

Disons qu’il fait trop nuit, trop froid, trop loin, trop mal, qu’il est trop tard, trop tôt, trop tout.

Comme la neige qui étouffe les sons, j’ai eu l’impression que Brice Homs avait mis une sourdine pour offrir un roman très doux, très délicat et qu’il fallait tendre l’oreille pour écouter Russel nous parler de sa vie.


L’ESSENTIEL

Couverture Sans compter la neige de Brice Homs

Couverture Sans compter la neige de Brice Homs

Sans compter la neige
Brice HOMS
Editions Les escales
Sorti en GF le 17/01/2019 192 pages

Genre : road trip, roman initiatique
Personnages : Russel Fontenot, le futur papa, Jennie la future maman et Koz, l’ami d’enfance
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Saltimbanques de François Pieretti

 

RÉSUME DE L’ÉDITEUR

Alors qu’il s’apprête à devenir père, Russel Fontenot voit défiler les kilomètres qui séparent Washington de Charlottesville, et se retrouve coincé en pleine tempête de neige. De quoi se confronter à ses propres souvenirs, aux années universitaires, à la naissance de l’amour, au mystère régnant autour de sa mère et à toute la culture cajun (Louisiane) dont il est issu. Quand il apprend que sa compagne est sur le point d’accoucher, Russell Fontenot quitte précipitamment Washington en voiture pour la rejoindre. Au fur et à mesure, les kilomètres défilent. Russell se remémore son enfance auprès d’un père cajun –; si distant et taiseux ; ses années universitaires rythmées par le rock, l’amitié et la drogue ; la naissance de l’amour…
Alors que la nuit tombe sur les Appalaches, Russell, hanté par le secret de sa propre naissance, est assailli par le doute. Sur la route s’accumulent les rencontres et les obstacles, sans compter la neige… Arrivera-t-il à temps pour l’accouchement ? Et pourquoi vient-il de bifurquer et de prendre une autre direction… celle qui fuit vers le nord ?


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Sans compter la neige

  1. Si vous appréciez les romans intimistes
  2. Si vous aimez les road trips
  3. Si les réflexions sur l’amour, l’amitié et la transmission vous séduisent

3 raisons de ne pas lire Sans compter la neige

  1. Si vous vous ennuyez vite quand il n’y a pas de suspense et de rebondissements
  2. Si vous avez besoin de ressentir des émotions fortes
  3. Si l’introspection des personnages vous laisse de marbre
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *