Summer a disparu et a laissé derrière elle une famille en proie au doute. Son frère, Benjamin, ne se remet pas de cette absence inexpliquée, il se souvient, il imagine, il espère. Les années passent et Summer reste introuvable mais a-t-on vraiment tout tenté pour la retrouver et percer le secret de sa disparition ?

Summer de Monica Sabolo (éditions JC Lattès)

Summer de Monica Sabolo (éditions JC Lattès)

Ce roman m’a attirée dès sa sortie car le résumé réunissait tous les ingrédients pour déclencher un coup de coeur mais c’est plutôt une déception à l’arrivée.

L’écriture de Monica Sabolo est empreinte de poésie mais elle a glissé sur moi sans y laisser sa marque. J’ai lu les trois quarts du livre avec l’impression de faire du surplace, de baigner toujours dans la même ambiance sans qu’il ne se passe rien ou tout du moins pas grand chose.

La fin, beaucoup plus riche et intéressante, est rapidement expédiée mais si elle avait été plus détaillée on aurait changé de registre. L’auteure nous propose ici un roman d’ambiance et non un roman noir, il faut savoir l’apprécier comme tel si on ne veut pas ressortir déçu de cette lecture. Pour moi la fin rattrape un peu le sentiment général mais on reste assez loin du roman que j’espérais.

Où sont les êtres que l’on a perdus ? Peut-être vivent-ils dans les limbes, ou à l’intérieur de nous. Ils continuent de se mouvoir à l’intérieur de nos corps, ils inspirent l’air que nous inspirons.


L’ESSENTIEL

Couverture de Summer de Monica Sabolo

Couverture de Summer de Monica Sabolo

Summer
Monica SABOLO
Editions JC Lattès et Le livre de poche
Sorti en GF le 23/08/2017 et en poche le 02/01/2019
320 pages

Genre : roman psychologique
Personnages : Summer la disparue, Benjamin son frère parti à sa recherche
Plaisir de lecture : ❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Amelia de Kimberly McCreight, Les revenants de Laura Kasischke, Saltimbanques de François Pieretti

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer Wassner, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ? Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences. Comment vit-on avec les fantômes ?

Une œuvre magnétique à la lisière du thriller et du récit poétique. Nathalie Crom, Télérama.

Un univers singulier teinté d’onirisme fantastique où Monica Sabolo explore en apnée les profondeurs vertigineuses de la psyché. Véronique Cassarin-Grand, L’Obs.

Il serait dommage, et c’est une litote, de passer à côté de Summer. Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raison de lire Summer

  1. Si vous recherchez une plume poétique
  2. Si vous avez envie de lire un roman sur le poids de l’absence teinté de secrets de famille
  3. Si vous voulez un roman avec une fin réussie quoi que rapidement expédiée

3 raison de ne pas lire Summer

  1. Si vous êtes du genre lecteur impatient
  2. Si vous n’êtes pas sensible aux romans d’atmosphère qui donnent peu à voir mais beaucoup à ressentir
  3. Si vous n’aimez pas les plumes un peu alambiquées
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *