Si vous ne connaissez pas Anne de Green Gables, peut-être avez-vous connu Anne et la maison aux pignons verts ? Peut-être même a-t-elle peuplé votre imaginaire d’enfant avec son enthousiasme débordant, ses bêtises à répétition, son flot de paroles ininterrompu et sa maladresse touchante ?

Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery (éditions Monsieur Toussaint Louverture)

Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery (éditions Monsieur Toussaint Louverture)

Anne est un sacré numéro. Pour sûr si vous avez déjà lu l’œuvre de Lucy Maud Montgomery cette petite rousse vous aura forcément marqué. De mon côté il m’aura fallu attendre cette splendide réédition de Monsieur Toussaint Louverture pour faire la connaissance d’Anne. Je ne sais pas ce qui m’a le plus enthousiasmée : découvrir enfin ce classique de la littérature jeunesse ou tenir entre mes mains un si bel objet. Lire Anne dans cette édition c’est se sentir un lecteur privilégié et choyé. C’est une expérience que je vous souhaite de vivre ou de faire vivre à un être cher à qui vous aurez eu envie d’offrir ce livre d’exception.

Lorsque j’ai ouvert ce roman je m’imaginais acheter les autres tomes dont la sortie est prévue en 2021 chez le même éditeur. Je pensais les acheter pour les lire bien évidemment mais finalement la lecture de ce premier tome m’aura suffit. J’ai beaucoup aimé découvrir l’univers de cette petite orpheline espiègle recueillie par un frère et sa sœur dans leur maison de Green Gable mais j’ai vite eu le sentiment de tourner en rond également en enchaînant les chapitres qui relatent autant de bêtises commises par la petite Anne. C’est un roman pour enfant à regarder avec des yeux d’enfant, ce que je ne suis pas parvenue à faire dans la durée.

Marilla, tu ne trouves pas que c’est agréable de se dire que demain est un nouveau jour sans aucune bêtise dedans ?
– Je serais prête à parier que tu en feras. Tu n’as pas ton pareil pour ça, Anne.
– Oui, je le sais bien, se lamenta Anne. Mais tu n’as pas remarqué ce qu’il y d’encourageant, Marilla ? Je ne commets jamais deux fois la même.
– Je ne vois pas en quoi c’est un avantage, puisque tu en fais toujours de nouvelles.
– Mais tu ne comprends pas ? Il doit forcément y avoir une limite au nombre d’erreurs qu’une personne peut commettre, et quand je l’aurai atteinte, j’en aurai fini avec elles. C’est une pensée très réconfortante.

Pour tout dire, Anne a fini par me fatiguer un peu avec sa gaieté démesurée suivie de moments de profonde tristesse à mesure que l’espoir naissait ou que ses plans se trouvaient contrariés. Ces montagnes russes émotionnelles enchaînent les hauts et les bas avec un rythme de métronome qui ôte tout effet de surprise. Quant à sa candeur, elle peut paraître tout autant attendrissante qu’agaçante, mais elle est surtout le reflet d’une époque depuis longtemps révolue. Je ne suis pas le public cible pour Anne de Green Gables, pas plus que les enfants d’aujourd’hui me semble-t-il car ils auront bien du mal à se passionner pour des mésaventures bien insignifiantes au regard de leur quotidien. Anne de Green Gables rejoint un peu Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur dans le registre des livres que l’on aimerait mettre entre les mains de nos enfants mais qui nous font définitivement passer pour des dinosaures à leurs yeux. En revanche c’est le livre idéal à offrir à celles, jeunes ou moins jeunes, qui ont un jour rêvé de ressembler à Anne Shirley ou de devenir son amie de cœur.

Un autre lecteur avait comparé ce roman à une madeleine de Proust, on ne peut pas faire plus juste parallèle. Alors même si ce classique ne m’a pas autant séduite que je l’espérais, je reste très touchée et attendrie par son univers, son charme désuet si bien mis en valeur par cette nouvelle édition. Petite précision qui me semble avoir son importance même si je n’attache habituellement aucune importance au prix d’un livre, celui-ci ne coûte que 16,50 € ce qui rend ce très bel objet accessible au plus grand nombre. Une très agréable surprise que nous a réservée cet éditeur. Une de plus…


L’ESSENTIEL

Couverture d'Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery

Couverture d’Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery

Anne de Green Gables (nouvelle traduction d’Anne, la maison aux pignons verts
Lucy Maud MONTGOMERY
Editions Monsieur Toussaint Louverture
Sorti le 22/10/2020 en GF 
384 pages

Genre : classique de littérature jeunesse
Personnages : Anne, Marilla, Mathew, Diana
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Vendu à 60 millions d’exemplaires à travers le monde, adapté des dizaines de fois , aimé par des générations de lecteurs, Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne à la joie et au pouvoir de l’imagination. Magnifiquement écrit, construit autour d’une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d’humour est bien plus que la vie d’une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C’est un autre monde, fait d’une nature enchanteresse et d’idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l’incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d’énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Anne de Green Gables

  1. Pour avoir le plaisir de découvrir l’héroïne qui a enthousiasmé plus de 60 millions de lecteurs à travers le monde
  2. Pour retrouver son âme d’enfant
  3. Pour s’évader d’un quotidien déprimant en profitant de l’allégresse de cette petite fille

3 raisons de ne pas lire Anne de Green Gables

  1. Parce que c’est assez répétitif dans la construction
  2. Parce que tout ce qui arrive à Anne semble tellement futile à l’heure actuelle
  3. Parce que cette histoire peut paraître bien longue et pas follement passionnante pour tout dire
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *