Raté ! Je m’attendais à un feu d’artifices mais je n’ai pas réussi à produire la moindre étincelle. Je m’étais fait une idée de ce roman à mille lieux de ce qu’il est vraiment. Je voulais lire une comédie caustique, douce-amère sur les relations de couple et je me retrouve avec un roman sensible et touchant sur l’amour et l’amitié.

Les imparfaits de Sandrine Yazbeck (éditions Albin Michel)

Les imparfaits de Sandrine Yazbeck (éditions Albin Michel)

C’est beau, c’est bien écrit mais ça n’est pas du tout ce que j’avais envie de lire. Est-ce le titre, la jaquette ou la 4e de couverture qui est responsable de ma méprise ? Ou est-ce moi qui l’ai rêvé trop fort ce livre que j’avais envie de dévorer ? Toujours est-il que je ressors assez déçue de cette lecture. Déçue car même s’il regorge de qualités littéraires, ce roman m’a profondément ennuyée et je sais en le refermant qu’il sera vite oublié.

Mais au fait, de quoi ça parle ? De trois êtres que l’existence et les sentiments cachés rendent profondément malheureux. Prenez Gamal, cet homme aussi charismatique qu’inatteignable ; sa femme, Clara, aussi amoureuse que délaissée ; et Howard, cet ami aussi loyal que torturé : chacun à sa manière apprend à vivre avec son deuil et sa frustration. Rien ni personne ne parviendra à les rapprocher. Ils sont seuls avec leurs sentiments qu’ils ne parviennent pas à contrôler. Ils sont seuls avec leur vérité qu’ils ne peuvent que cacher.

« Enfin, c’est évident qu’elle voulait que tu viennes la chercher ! Elle a passé sa vie comme un tournesol tourné vers le dieu Gamal, vers ce que Gamal dit, ce que Gamal pense, ce que Gamal fait. Et tout à coup, du jour au lendemain, elle n’aurait plus eu besoin de toi ? Comment cette hypothèse a-t-elle jamais pu avoir un sens pour toi ? »

En écrivant ces quelques lignes je prends conscience que c’est vraiment un beau roman sur l’amour bien sûr mais aussi sur la solitude, le deuil et l’espoir. A un autre moment, face à d’autres envies, j’aurais certainement été en mesure de l’apprécier à sa juste valeur mais pas aujourd’hui ni maintenant. Mais peut-être est-ce le bon moment pour vous ?


L’ESSENTIEL

Couverture Les imparfaits de Sandrine Yazbeck

Couverture Les imparfaits de Sandrine Yazbeck

 
Les imparfaits
Sandrine Yazbeck
Editions Albin Michel
Sorti en GF le 02/01/2019
160 pages
 
 
Genre : roman sociétal
Personnages : Clara, Gamal et Howard
Plaisir de lecture : ❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Un mariage anglais de Claire Fuller
 
 
 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Londres 2013. Gamal, ancien grand reporter de guerre et prix Pulitzer, n’a plus eu de nouvelles de sa femme depuis cinq ans. Aussi, quand il découvre qu’Howard, son meilleur ami, se rend en secret à Positano dont elle est originaire, tout se met à vaciller.

Entre mensonge et trahison, amour, amitié et rivalité, le puzzle d’un trio apparemment parfait s’ouvre sur leurs failles et leurs secrets. À la fois intimiste et ouvert aux grands enjeux du monde, Les imparfaits entrelacent avec une grâce et une subtilité rares les émotions, les relations, les leurres que nous entretenons autant avec ceux que nous croyons connaître qu’avec nous-mêmes.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Les imparfaits

  1. Si vous cherchez un roman sur l’amour et l’amitié avec son lot de non-dits

  2. Si vous cherchez un roman au charme légèrement désuet

  3. Si vous avez envie de lire un roman touchant et délicat

 

3 raisons de ne pas lire Les imparfaits

  1. Si comme moi vous cherchez plutôt un roman caustique sur le couple

  2. Si vous cherchez une histoire qui sort de l’ordinaire

  3. Si vous cherchez un roman rythmé

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *