Je viens de terminer Mensonge, le nouveau roman de JP Delaney, l’auteur de La fille d’avant. Je dois lui reconnaître une qualité : il se lit très vite, si bien qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer. Mais on ne prend pas beaucoup de plaisir non plus avec cette histoire de manipulation et contre-manipulation digne d’un téléfilm de M6.

Mensonge de JP Delaney (éditions Mazarine)

Mensonge de JP Delaney (éditions Mazarine)

Le tout donne une impression assez bas de gamme et bien éloignée de son premier thriller, plutôt original et réussi. Mensonge propose une histoire qui tient la route. Elle n’est pas d’une originalité folle mais elle fonctionne et on se laisse prendre au jeu. En revanche, quelle catastrophe stylistique ! L’auteur introduit régulièrement dans son roman, des scènes dignes d’une pièce de théâtre avec le plantage de décor qui va bien et les enchaînements de répliques. Ca sonne faux, ça tombe comme un cheveu sur la soupe, ça casse le rythme, c’est horrible ! A chaque fois qu’une scène de ce type faisait son apparition, j’avais envie de jeter ma liseuse par la fenêtre. Comment gâcher son propre roman avec une idée aussi dénuée d’intérêt…

Evidemment ça n’est pas gratuit, l’auteur a cherché à nous immerger dans l’univers de Claire : le théâtre. Cette apprentie comédienne n’a rien trouvé de mieux pour financer ses études d’art dramatique que de jouer les appâts pour piéger les maris volages. Mais le jour où son piège se retourne contre elle, Claire est obligée d’improviser le rôle de sa vie.

RICK
Les affaires. Je suis avocat.

MOI
Je ne vous crois pas.

Perplexité de Rick.

RICK
Pourquoi ?

MOI
Tous les avocats que je rencontre sont laids et ennuyeux.

Il imite mon sourire.

 

Vous voyez l’idée ?

Ce roman me laissera un arrière goût, comme une recette trop ambitieuse et finalement mal maîtrisée. J’espère que pour son prochain roman l’auteur reviendra à plus de simplicité car parfois, le mieux est l’ennemi du bien.


L’ESSENTIEL

Couverture de Mensonge de JP Delaney

Couverture de Mensonge de JP Delaney

Mensonge
JP DELANEY
Editions Mazarine
Sorti le 18/09/2019
432 pages

 

Genre : thriller psychologique
Personnages : Claire et Patrick Folger
Plaisir de lecture : ❤❤❤
Recommandation : mouais
Lectures complémentaires :  La fille d’avant du même auteur, Derrière les portes de BA Paris, Une certaine Annie et PJ Vernon

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Étudiante en art dramatique à New York, Claire finance ses cours de théâtre en jouant un rôle peu conventionnel : elle flirte, pour le compte d’un cabinet d’avocats spécialisé dans les divorces, avec des hommes mariés suspectés d’infidélité.
Sa couverture fonctionne parfaitement, jusqu’à ce que l’une de ses « proies » soit soupçonnée de meurtre… La police exige alors de Claire qu’elle utilise ses talents d’actrice pour pousser Patrick Fogler à confesser son crime. En somme, qu’elle leur serve d’appât. Pourtant, cet universitaire élégant est loin du manipulateur pervers qu’on lui a décrit. Sans compter qu’il demeure indifférent aux avances de Claire.
Pourquoi cette mise en scène ressemble-t-elle de plus en plus à un vaste mensonge ? Alors que Claire pensait y faire une apparition de figurante, y tiendrait-elle, à son insu, le premier rôle le plus dangereux de sa vie ?
Mais, désormais, il est trop tard pour reculer. Place au spectacle.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Mensonge

  1. Parce que c’est divertissant
  2. Parce que c’est facile et rapide à lire
  3. Parce que vous n’avez pas besoin d’une grande concentration pour suivre l’intrigue

3 raisons de ne pas lire Mensonge

  1. Parce que le style est lourd
  2. Parce que l’intrigue n’a rien de sensationnel
  3. Parce qu’il y a bien mieux à lire dans ce genre
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *