Amis lecteurs, vous aimeriez rejoindre un jury littéraire et hésitez à déposer votre candidature pour le Prix Landerneau des lecteurs ? Voici toutes les informations que je suis parvenue à glaner sur ce prix dont j’ai été jurée en 2019. Je ferai de même pour les autres prix littéraires auxquels j’ai pu participer afin de partager avec vous un maximum d’infos sur ces expériences très enrichissantes. Et si vous avez d’autres questions à poser, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à m’envoyer un message, j’y répondrai avec plaisir.

1. Quand a été lancé ce prix ?

Créé par Michel-Edouard Leclerc, le prix Landerneau existe depuis 2008. D’abord remis par un jury composé exclusivement de libraires des Espaces cultuels Leclerc, ce prix a évolué en 2016 pour offrir le choix final aux lecteurs.

2. Quelle œuvre vise-t-il à récompenser ?

Le prix Landerneau des lecteurs récompense un roman français ou francophone paru lors de la rentrée littéraire (entre le mois d’août et début octobre très exactement). Mais le Landerneau ce sont aussi trois autres prix décernés par un jury de libraires : le prix polar, le prix BD et celui de l’album de jeunesse.

3. Quels sont les lauréats des éditions précédentes ?

Depuis que le Prix Landerneau est devenu un prix des lecteurs, quatre auteurs ont été récompensés :

  • Karine Tuil en 2016 pour L’insouciance édité chez Gallimard
  • Alice Zeniter en 2017 pour L’art de perdre chez Flammarion
  • Serge Joncour en 2018 pour Chien-loup également chez Flammarion
  • Et Sylvain Prudhomme cette année pour Par les routes chez Gallimard.

 

4. Quelle est la dotation de ce prix ?

Le lauréat du Prix Landerneau des lecteurs empoche 10 000 € et son livre se voit offrir une vaste campagne de communication et de promotion dans les Espaces culturels Leclerc (édition d’un bandeau apposé sur le livre, d’affiches, etc.).

5. Qui choisi les 4 romans soumis au vote du jury ?

C’est sur cette sélection que repose la qualité de ce prix. Or, pour parvenir à une liste de quatre titres soumis à l’appréciation des lecteurs, il aura fallu au préalable lire des dizaines de romans pour en pré-sélectionner trente, puis dix avant le choix final. Ce travail est opéré par les libraires des Espaces culturels Leclerc pendant l’été. Et comme chez les lecteurs, une dizaine d’entre eux est invitée, début septembre à se rendre à Paris aux côtés de Michel-Edouard Leclerc et du président du jury pour défendre leur(s) coup(s) de cœur et parvenir à réduire la liste à 4 finalistes. Vaste chantier.

6. Comment est choisi le jury de lecteurs ?

Pour commencer, n’importe qui peut devenir juré du Landerneau. Aucun pré-requis n’est demandé : pas la peine de tenir un blog littéraire ou de savoir écrire une chronique, il suffit d’aimer lire et d’être capable de lire les 4 finalistes en un mois. Rien de plus.

Un peu partout il est marqué que le jury se compose de 200 lecteurs. Or, si j’ai bien tout suivi, en 2019 nous étions 220. Quand il y a des passionnés prêts à s’investir dans cette magnifique aventure, Leclerc semble en mesure de pousser un peu les murs et c’est tant mieux !

7. Comment se déroule la phase de lecture ?

Début septembre, les jurés sont avertis du choix des finalistes et reçoivent par la poste, quelques jours plus tard ces quatre titres. Dès lors ils ont approximativement quatre semaines pour les lire et, s’ils le souhaitent, échanger leurs impressions avec les autres jurés à travers une page Facebook sécurisée et dédiée à l’événement. Personne n’est obligé de faire connaître aux autres son choix, chacun est libre de mener cette aventure comme il le souhaite.

8. Quand ont lieu les délibérations ?

Toujours en me fiant à mon expérience lors de l’édition 2019 du Landerneau, les délibérations ont lieu à Paris début octobre. La veille, les lecteurs membres du jury qui n’ont pas été conviés à se rendre à Paris doivent faire connaître leur choix non argumenté, par e-mail. Leur vote vaut pour moitié dans la décision finale.

Le lendemain, les 12 jurés tirés au sort pour participer aux délibérations à Paris aux côtés de Michel-Edouard Leclerc et du président du jury (Philippe Besson en 2019) votent à leur tour. A l’issue de leur vote, les décisions des deux jurys sont confrontées et celui qui obtient le meilleur classement dans les deux est désigné comme lauréat. La remise du prix a lieu le soir même et les jurés présents ont la possibilité de partager le lendemain matin un petit-déjeuner en compagnie du lauréat.

A noter : les jurés invités à Paris voient l’ensemble de leurs frais de transport, d’hébergement et de nourriture pris en charge par l’organisateur. Et je peux vous dire qu’ils sont aux petits soins…

9. Comment devenir juré du Prix Landerneau ?

Contrairement à d’autres organisateurs de prix littéraires qui demandent une lettre de motivation (l’exemple le plus parlant étant le prix du Livre inter) ou des exemples de critique de livre (c’est le cas pour le Grand Prix des lectrices Elle), les organisateurs du Landerneau ne sont pas très exigeants. Il suffit de remplir le bulletin de candidature et de répondre à quelques questions précises sur ses goûts littéraires (écrivains contemporains préférés, le roman français récent le plus apprécié, nombre de livres lus dans l’année et dans quels genres) puis sur sa capacité à lire 4 livres en un mois et sur sa disponibilité pour venir à Paris lors des délibérations finales, si le candidat venait à être tiré au sort pour faire partie des 12 jurés invités ce jour-là.

A noter : contrairement à d’autres prix dont le Elle, vous pouvez être juré plusieurs années de suite, cela ne pose aucun problème.

10. Quand et où déposer sa candidature pour devenir juré ?

Toujours selon ma propre expérience, le bulletin de candidature est mis en ligne vers la mi-mai sur le site culture.leclerc. Il doit impérativement être imprimé, rempli et déposé dans l’espace culturel de votre choix avant le 30 juin.

Ensuite la réponse tombe très vite. Pour moi elle est arrivée par e-mail le 11 juillet, avec une bonne surprise en plus à clé puisque je découvrais à cette occasion que je faisais également partie des 12 jurés invités à Paris. Une expérience que je vous partage ici et que je ne suis pas prête d’oublier…

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *