C’est l’histoire d’une profonde amitié qui dure depuis vingt ans. Une amitié rompue, on ne sait trop pourquoi et qui renaît un beau matin par le hasard du destin. Une amitié entre deux êtres profondément différents, un homme qui part et un homme qui reste.

Par les routes de Sylvain Prudhomme (éditions Gallimard)

Par les routes de Sylvain Prudhomme (éditions Gallimard)

L’homme qui part sillonne les routes à la découverte des gens. Heureux, malheureux, jeunes, vieux, riches ou modestes, il est avide de rencontres et recourt à l’auto-stop pour parvenir à s’inviter dans leur intimité.

Celui qui reste est bien décidé à ancrer sa vie là où il est. Lui ne cherche pas à multiplier les rencontres, il ne cherche pas une nouvelle famille mais simplement à construire la sienne.
Celui qui part, surnommé l’auto-stoppeur, laisse derrière lui à chaque voyage une femme, Marie, et un fils, Agustin. Une famille désormais accoutumée à ses absences répétées quand elles ne sont pas prolongées. Une famille qui ne tient plus qu’à quelques cartes postales envoyées de villages disséminés aux quatre coins de la France.
Celui qui part laisse laisse un trou de plus en plus béant à chaque départ. Celui qui reste tente de combler cette absence d’un père, d’un soutien pour le foyer par sa seule présence aux côtés de Marie et d’Agustin.
Sacha et l’auto-stoppeur sont amis mais n’ont pas les mêmes rêves ni les mêmes envies. Par les routes est un roman qui rebat les cartes du destin avec douceur mais sans lever complètement le voile sur les raisons qui poussent l’un à partir et l’autre à revenir. C’est un roman qui raisonnera différemment en chacun de nous, à l’aune de notre propre interprétation.
Par les routes est le 2e titre lu dans le cadre du Prix Landerneau des lecteurs 2019.

L’ESSENTIEL

Couverture de Par les routes de Sylvain Prudhomme

Couverture de Par les routes de Sylvain Prudhomme

Par les routes
Sylvain PRUDHOMME
Editions Gallimard
Sorti le 22/08/2019
304 pages 


Genre : contemporain
Personnages : L’auto-stoppeur, Sacha, Marie et Agustin
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Sans compter la neige de Brice Homs, Le dormant d’Ephèse de Xavier Accart et Saltimbanques de François Pieretti

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

« J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie ». Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Par les routes

  1. Pour la douce mélancolie de la plume de Sylvain Prudhomme
  2. Pour cette histoire d’amour digne et toute en retenue
  3. Pour l’évasion que nous offre l’auto-stoppeur

3 raisons de ne pas lire Par les routes

  1. Si vous n’aimez pas les récits dans lesquels les non-dits planent
  2. Si, dans la même veine, vous n’aimez pas les fins ouvertes
  3. Si vous avez envie de lire un roman avec du suspense et des rebondissements

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *