Intrigue sur fond historique, suspense et passion amoureuse forment le trio gagnant de ce très joli roman.

Après les ténèbres de Martine Delomme (éditions l'Archipel)

Après les ténèbres de Martine Delomme (éditions l’Archipel)

Parler de page-turner quand on évoque un roman de terroir ne semble pas le terme le plus approprié et pourtant c’est bien celui qui caractérise cette lecture totalement addictive.

La plume de Martine Delomme n’est pas sans rappeler celle de Françoise Bourdin et c’est avec délice que je me suis laissée porter par le destin de la jeune Marion, en proie avec les démons d’un passé obscur. Je n’ai pas vu défiler ces 350 pages tellement j’ai vécu cette histoire à travers les yeux de l’héroïne.

Les ombres du passé sont sans fin et elles vous rattrapent toujours. Peu importe où nous fuyons.

Mon côté midinette a été comblé, tout autant que mon envie d’en apprendre davantage sur la spoliation d’œuvres d’art par le régime nazi. Des romans féminins comme celui-là, à la fois romance et fiction historique, qui mêlent grands sentiments et devoir de mémoire, j’en redemande !


L’ESSENTIEL

Couverture d'Après les ténèbres de Martine Delomme

Couverture d’Après les ténèbres de Martine Delomme

Après les ténèbres
Martine DELOMME
Editions Archipel
Sorti en GF le 10/01/2018
352 pages

Genre : roman de terroir, roman féminin
Personnages : la jeune Marion, stagiaire dans le cabinet de Me Goldberg
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : D’une vie à l’autre de la même auteure, les romans de Françoise Bourdin

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Marion partage sa vie entre Bordeaux, où elle étudie le droit et l’histoire de l’art, et la ville d’Apt, en Provence, où ses parents tiennent une prospère fabrique de fruits confits. De retour auprès des siens, elle entre comme stagiaire au cabinet de Me Goldberg, dont la carrière politique s’annonce brillante. Troublé par le charme et l’entrain de Marion, l’ambitieux notaire l’invite à visiter le domaine familial pour admirer les toiles de maître de son père, célèbre marchand d’art. Mais un tableau de Matisse intrigue la jeune femme : ce Soleil couchant à Collioure ne fait-il pas partie des œuvres d’art réputées introuvables depuis la Seconde Guerre mondiale ? Cette découverte pourrait bien bouleverser le destin de Marion et de ceux qu’elle aime…


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Après les ténèbres

  1. Si vous aussi vous avez envie d’en apprendre plus sur la spoliation des juifs pendant la Seconde guerre mondiale
  2. Si vous cherchez une histoire qui mêlent passé et présent, grande et petite histoire
  3. Si vous avez envie de succomber à une belle histoire d’amour

3 raisons de ne pas lire Après les ténèbres

  1. Si vous n’êtes pas du tout féru de romans féminins
  2. Si vous avez déjà lu Françoise Bourdin et n’avez pas accroché avec son univers
  3. Si vous êtes un lecteur et non une lectrice, vous risquez de ne pas être sensible à ce genre de littérature (quoi que ?)
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *