Dans un roman très court, l’auteure nous interroge sur notre moralité que nous imaginons tous à toute épreuve. Jusqu’à ce que, justement, elle soit mise à l’épreuve…

Si belle mais si morte de Rosa Mogliasso (éditions Points)

Si belle mais si morte de Rosa Mogliasso (éditions Points)

Comment réagiriez-vous à la découverte d’un cadavre ?

Feriez-vous comme cette ancienne mannequin, ce couple d’ado ou ce sdf : trouveriez-vous une bonne excuse pour détourner le regard et continuer votre chemin ?

Après tout, pourquoi s’embarrasser avec ça et perdre du temps, quelqu’un d’autre finira bien par s’en charger…

C’est avec originalité et humour noire que cette question des responsabilités individuelles est abordée dans ce roman très court. L’enchaînement des chapitres n’est pas sans rappeler la construction d’une comptine avec un schéma narratif qui se répète. Le tout est tellement décalé, à l’image d’un film de Pedro Almodovar, que ce roman à de quoi étonner dans une sélection du Prix du meilleur polar. Mais pourquoi pas après tout, ne petite lecture rafraîchissante au milieu d’un océan de noirceur.

Elle était aussi belle qu’elle était morte. D’une élégance discrète, jouant sur les tons et les nuances de beige, du genre qui veut plaire mais sans ostentation.


L’ESSENTIEL

Couverture de Si belle mais si morte de Rosa Mogliasso

Couverture de Si belle mais si morte de Rosa Mogliasso

Si belle, mais si morte
Rosa MOGLIASSO
Editions Finitude pour le GF et Editions Points pour le poche
Sorti en GF le 20/04/2017 et en poche le 06/09/2018
144 pages

Genre : roman social
Personnages : une inconnue retrouvée morte dans la rue et des passants
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : La vague de Todd Strasser

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Un chemin sur la berge d’un fleuve. Ils sont nombreux à l’emprunter chaque matin : une jeune femme y promène son chien, un couple de lycéens s’y cache pour sécher les cours, un clochard y traîne sa folie, un jeune boulanger aime y méditer. Mais ce jour-là, au bord de l’eau, une femme aux escarpins rouges est allongée. Morte. Tous passeront devant elle, tous la verront, aucun n’interviendra. Personne n’appellera la police, personne n’en parlera. Ils ont tous d’excellentes raisons de l’ignorer et de tenter de se convaincre qu’un autre s’en chargera. Mais il n’est pas si facile de vivre avec cette lâcheté, cette indifférence, cet égoïsme. Chez chacun d’eux, la confrontation avec la belle morte causera un séisme intime. Et leur vie s’en trouvera radicalement changée. Un roman efficace et malin, qui mêle avec naturel réflexion sociologique et comédie à l’italienne.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Si belle, mais si morte

  1. Si vous cherchez une expérience de lecture assez unique
  2. Si vous avez envie de sortir des codes classiques du polar
  3. Si vous aimez les romans à peine plus longs que des nouvelles

3 raisons de ne pas lire Si belle, mais si morte

  1. Si vous n’aimez pas les romans qui prêtent à l’introspection
  2. Si le côté décalé ne vous attire pas dans une lecture
  3. Si vous préférez les romans qui vont en profondeur
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *