Pourquoi Cassie quitte-t-elle la soirée du Nouvel an en laissant mari et belle-mère sur place ? Comment a-t-elle pu finir dans un ravin au bord de la route sur laquelle elle marchait ? Etait-ce véritablement un accident avec délit de fuite ? Frank, lui, le sait. Il sait tout.

Une présence dans la nuit d'Emily Elgar (éditions Le Cercle Belfond)

Une présence dans la nuit d’Emily Elgar (éditions Le Cercle Belfond)

Mais Frank ne peut rien dire. Non qu’il n’en meurt pas d’envie mais parce qu’il est emmuré dans son propre corps. Car Frank est le compagnon de chambre de Cassie, dans le service hospitalier qui s’occupe de patients dans le coma et ceux en état végétatif. Personne ne prête attention à ce légume de Frank, mais c’est une erreur… Dès que j’ai lu le résumé, ce thriller m’a fait très envie car je m’attendais à une tension psychologique extrême avec des révélations tonitruantes.

Pour être honnête, je n’ai pas été emballée plus que ça car je n’ai pas réussi à ressentir cette tension ni à me mettre à la place des personnages. L’histoire se déroule sans énorme surprise qui vient tout remettre en cause. C’est donc plaisant mais sans plus pour moi mais je crois que la plupart des avis sont beaucoup plus enthousiastes que le mien.

Elle est là ; elle est vivante. Mais elle n’a plus l’air serein du tout. Les muscles de son visage sont contractés, sa bouche s’est arrondie, pétrifiée dans un hurlement silencieux ; c’est alors que je prends conscience de la réalité, aussi nette et tranchante qu’une lame de couteau : même ici, Cassie et son enfant ne sont pas en sécurité.

En revanche, ce que j’apprécie plus que tout c’est d’avoir l’occasion de dialoguer avec l’auteure comme ça a été le cas aujourd’hui grâce au Book club organisé par le Cercle Belfond. Quel plaisir de découvrir les coulisses d’un roman et des auteures plus sympathiques les unes que les autres. Une présence dans la nuit est le premier roman d’Emily Elgar et je lui en souhaite beaucoup d’autres à son actif.


L’ESSENTIEL

Couverture d'Une présence dans la nuit d'Emily Elgar

Couverture d’Une présence dans la nuit d’Emily Elgar

Une présence dans la nuit
Emily ELGAR
Editions Le Cercle Belfond
Sorti en GF le 15/11/2018
395 pages

Genre : thriller psychologique
Personnages : Alice Taylor (infirmière), Cassie Jensen (patiente dans le coma), Frank (patient atteint du syndrome d’enfermement)
Plaisir de lecture : ❤❤❤
Recommandation : oui pour les amateurs du genre
Lectures complémentaires : La veuve et La coupure de Fiona Barton, Te laisser partir et Je te vois de Clare Mackintoch, les romans de Barbara Abel, La disparue de Noël de Rachel Abbott…

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Vie parfaite ou parfait mensonge ? Nouvelle venue sur la scène du suspense psychologique à l’anglaise, Emily Elgar livre un roman compulsif et émouvant, à recommander à tous les fans de Clare Mackintosh et de Fiona Barton. Infirmière en soins intensifs, Alice Taylor le sait : séparer travail et sentiments est primordial dans son métier. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente fait bientôt chavirer cette ligne de conduite…
Fauchée par un automobiliste anonyme, Cassie Jensen est plongée dans un coma dont personne ne sait si elle sortira un jour. Mais alors que la famille de la jeune femme se précipite à son chevet, Alice s’interroge : pourquoi nul ne semble dévasté de chagrin ? Ignorent-ils tous la grossesse de Cassie ? Se pourrait-il qu’elle ait caché d’autres secrets à ses proches ?
De son lit, face à celui de Cassie, Frank aussi observe. Il sait que Cassie est en danger ; il connaît même l’identité du chauffard et son mobile. Pourtant, Frank ne peut rien révéler. Atteint du syndrome d’enfermement, cet homme est prisonnier de son propre corps, et seules ses paupières peuvent bouger… Mais parviendra-t-il à se faire comprendre d’Alice, avant qu’il ne soit trop tard ?


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Une présence dans la nuit

  1. Si vous aimez les thrillers domestiques virant au drame
  2. Si vous adorez échafauder tous les scénarii possibles pour dénicher le coupable
  3. Si vous aimez la trame du roman choral

3 raisons de ne pas lire Une présence dans la nuit

  1. Si vous n’êtes pas trop féru des téléfilms de l’après-midi
  2. Si, pour rentrer dans une histoire, vous avez besoin de ressentir de la tension
  3. Si les trames classiques du thriller vous laissent de marbre
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *