La compétition s’achève pour le Grand prix des lectrices Elle 2020. Maintenant que j’ai renvoyé mes 28 fiches de lecture aux organisatrices, je peux m’adonner en toute liberté à mon exercice préféré : les pronostics ! Qui selon moi remportera le prix dans les catégories roman, document et polar ? Et vers quels livres vont mes préférences ? Je vous dis tout !

Catégorie Roman

Sur les dix romans que j’ai lus pour ce jury, il n’y en a pas beaucoup qui sont arrivés à me donner réellement du plaisir. J’attendais un énorme coup de coeur, de ceux qui vous accompagnent toute une vie, je ne l’ai pas eu. J’attendais un raz-de-marée d’émotions, mais je ne l’ai pas trouvé dans les livres concourant dans cette catégorie.

Top 3 romans Grand prix des lectrices Elle 2020

Top 3 romans Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon top 3 catégorie roman

J’ai malgré tout fait de très belles découvertes. Des romans d’auteurs que je n’avais encore jamais lus jusque-là mais que je compte suivre désormais.

  1. Rien n’est noir de Claire Berest
  2. 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange d’Elif Shafak
  3. Le Ghetto intérieur de Santiago H. Amigorena

 

 

 

Mon flop 3 romans du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon flop 3 romans du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon flop 3 catégorie roman

En revanche, j’ai eu de vraies déceptions de la part de romans que j’attendais avec impatience. Pour les trois cités ci-dessous, je suis restée complètement hermétique au style de leur auteur. Absence d’émotion, froideur de l’écriture ou abus d’effets stylistiques m’ont ôté tout plaisir.

  1. La soustraction des possibles de Joseph Incardona
  2. Girl d’Edna O’Brien
  3. Et toujours les forêts de Sandrine Collette

 

Mon pronostic catégorie roman : Et toujours les forêts de Sandrine Collette

Au vu des échanges avec les autres jurées, je pense que c’est Et toujours les forêts de Sandrine Collette qui va remporter le prix en catégorie Roman. Elles ont été nombreuses à avoir été chamboulées par ce récit post-apocalyptique servi par la plume noire et dure de Sandrine Collette.

Mon choix : Rien n’est noir de Claire Berest

De mon côté j’ai été beaucoup plus sensible à l’évocation d’un amour passionnel célèbre, celui de Frida Kahlo et Diego Rivera. Avec Rien n’est noir, Claire Berest dépeint à merveille tous les rouages de la dépendance amoureuse et de la passion qui avilit. D’un point de vue psychologique c’est fascinant et d’un point de vue littéraire, très bien écrit.


Catégorie Document

C’est la catégorie que je redoutais le plus et je sais que je ne suis pas la seule. Lire neuf documents qui peuvent être aussi bien des essais, des témoignages que des biographiques n’est pas chose aisée quand on baigne dans la fiction depuis des années. Et la belle surprise que j’attendais dans ce prix est venue de cette catégorie. Je n’ai pas eu un mais 5 coups de coeur pour des documents allant du témoignage à la biographie, dont voici les 3 principaux…

Mon top 3 documents du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon top 3 documents du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon top 3 catégorie document

S’il devait y avoir des ex-æquo dans cette compétition, j’aimerais qu’ils soient dans cette catégorie. Il est extrêmement dur de départager des titres si différents mais si enrichissants chacun à sa manière.

  1. Le consentement de Vanessa Springora
  2. Honoré et moi de Titiou Lecoq
  3. 19 femmes de Samar Yazbek

 

 

Mon flop 3 documents du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon flop 3 documents du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon flop 3 catégorie document

Autant j’ai été passionnée par la plupart des témoignages (Ordesa est l’exception qui confirme la règle) et biographies en compétition, autant les essais m’ont laissée de marbre. Je n’ai été sensible à aucun d’eux, trop scolaires dans leur approche je présume.

  1. Ordesa de Manuel Vilas
  2. L’avenir de la planète commence dans notre assiette de Jonathan Safran Foer
  3. Jouir de Sarah Barmak

 

Mon pronostic et mon choix : Le consentement de Vanessa Springora

Je vois mal comment le prix pourrait échapper dans cette catégorie au témoignage de Vanessa Springora. Le consentement a été un tsunami dans le milieu littéraire en ce début d’année. Peu de livres parviennent à faire bouger les choses comme celui-ci. Ne serait-ce que pour cela, il mérite d’être distingué.

Mais je suis déchirée par l’envie de voir aussi Honoré et moi gagner. Cette biographie a été un énorme coup de cœur, elle sort des sentiers battus et offre une interprétation tellement moderne et rafraîchissante du genre qu’elle mériterait mille fois d’être elle aussi distinguée.


Catégorie Polar

Dur, dur les polars… J’ai eu un mal fou à trouver quelques titres susceptibles de m’intéresser dans cette sélection de 9 romans issus de la littérature noire. Tout simplement parce que je suis une lectrice de thrillers bien plus que de polars et qu’au fil des ans, j’ai développé une sorte de rejet envers les enquêtes policières qui se ressemblent toutes. Mais j’ai malgré tout réussi à trouver de quoi me satisfaire avec quelques titres.

Mon top 3 polars du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon top 3 polars du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon top 3 catégorie polar

Un livre est vraiment sorti du lot pour moi parce que j’ai trouvé l’écriture sublime avec une capacité à faire émerger une héroïne éblouissante. Peu de personnages m’auront autant marquée que la jeune Harley McKenna. C’est donc tout naturel de retrouver Mon territoire en tête de mes préférences polar pour ce jury littéraire.

  1. Mon territoire de Tess Sharpe
  2. La fille sans peau de Mads Peder Nordbo
  3. Une famille presque normale de M.T Edvardsson

 

Mon flop 3 polars du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon flop 3 polars du Grand prix des lectrices Elle 2020

Mon flop 3 des polars

Côté flop j’aurais pu choisir bien plus de 3 titres mais ceux-ci ont été mes plus grosses déceptions, soit parce que la 4e de couverture en promettait trop, soit parce qu’il s’agissait d’une suite incompréhensible pour moi qui n’avait pas lu les tomes précédents.

  1. Un long retour de Louise Penny
  2. Dans la gueule de l’ours de James A. Mc Laughlin
  3. Sous les eaux noires de Lori Roy

 

 

Mon pronostic et mon choix :  Mon territoire de Tess Sharpe

Difficile d’émettre un pronostic dans cette catégorie tant les goûts en matière de polars sont bien divergents d’une jurée à l’autre mais j’ose espérer que la qualité de la plume comme de l’histoire de Tess Sharpe l’emportera. On croise rarement des romans noirs de cette qualité, ça serait dommage de ne pas lui rendre justice…


En conclusion…

Les vainqueurs devraient être…

Sandrine Collette avec Et toujours les forêtsLe consentement de Vanessa Springora – Mon territoire de Tess Sharpe

(mais si Rien n’est noir et Claire Berest pouvaient remplacer Sandrine et son roman post-apocalyptique, ça n’est pas moi qui m’en plaindrais…)

Réponse… très bientôt !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *