Qui connait un peu le fonctionnement de la presse trouvera cette histoire tout bonnement improbable mais si vous laissez votre esprit cartésien de côté, ce thriller vous fera passer un bon moment.

La coupure de Fiona Barton (éditions audio Lizzie)

La coupure de Fiona Barton (éditions audio Lizzie)

Tout au long de ma lecture de La Coupure, mon esprit oscillait entre défiance vis-à-vis de l’histoire qui m’était contée et curiosité. J’ai donc tout du long été tiraillée entre une histoire qui me semblait totalement impossible et une fin que je ne parvenais pas à deviner. Pour ces raisons, je garderai de ce livre l’impression que l’auteure a développé tout autant un vrai sens du suspense que du rocambolesque.

Un exemple de ce qui m’a titillée dès le début : vous en connaissez beaucoup, vous, des journalistes qui sont prêts à tout lâcher pour s’intéresser à la découverte des ossements d’un nourrisson mort il y a 40 ans ? Je dois être devenue cynique avec le temps mais de tels faits divers sont hélas devenus tellement courants que je n’imagine pas un seul instant un journal aux finances en péril (un journal, quoi) dépêcher à plein temps l’une de ses meilleures plumes pour enquêter à la place de la police sur un tel non événement. Si le début du roman explique bien que ce fait divers n’a fait l’objet que d’une brève en bas de page d’un journal avant que Kate, la journaliste improvisée enquêtrice, ne s’en empare, ça n’est pas pour rien…

Le bébé m’a tenue éveillée une grande partie de la nuit. J’ai déchiré l’article du journal dans l’idée de le jeter à la poubelle mais au final je l’ai glissé dans la poche de mon gilet. J’ignore pourquoi j’ai fait ça. J’avais décidé de ne pas m’an préoccuper. J’espérais que ça s’en irait.

En partant de là, tout le reste m’a paru souvent tiré par les cheveux mais cela ne m’a pas empêché de chercher le fin mot de l’histoire et de me régaler à ne pas le trouver. Une lecture légère en somme, à conseiller aux amateurs de page turner qui auront plus envie de s’attacher à la forme qu’au fond.


L’ESSENTIEL

Couverture de La coupure de Fiona Barton

Couverture de La coupure de Fiona Barton

La coupure
Fiona BARTON
Editions Fleuve noir en GF et Lizzie en audio
Sorti en GF le 13/09/2018 et le 06/09/2018 en audio
480 pages (11h02 d’écoute)

Genre : thriller psychologique
Personnages : Angela, la mère du bébé enlevé 40 ans plus tôt, Kate la journaliste et Emma
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Les illusions de Jane Robins, Le couple d’à côté de Shari Lapena, Silver water de Haylen Beck

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses. Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c’est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais. Quant à Kate, journaliste de renom et avide d’une bonne story, elle flaire là le premier indice d’une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches. Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées… Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire La coupure

  1. Si vous recherchez un bon page turner pour la plage par exemple
  2. Si vous aimez les fins bien construites, qui expliquent tout mais ne se laissent pas deviner facilement
  3. Si vous avez envie d’un roman mettant en scène des destins de femmes

3 raisons de ne pas lire La coupure

  1. Si vous bloquez quand une histoire vous semble peu vraisemblable
  2. Si vous êtes plus à la recherche d’une belle plume que d’une plume efficace
  3. Si vous êtes lassé des personnages un peu trop stéréotypés
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *