Laëtitia. Envoûtante Laetitia. Une beauté, un mirage, un espoir, une douleur, un fantasme, une chimère. Laëtitia, celle par qui tout commence et tout se termine, tout vole en éclat, se déchire et s’abîme. Laëtitia, un rêve inaccessible ?

Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel (éditions Belfond)

Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel (éditions Belfond)

Ce prénom virevolte dans le cœur de Richard depuis qu’il a croisé le regard de sa jeune recrue, une policière stagiaire affectée à la brigade des Stup, une parmi tant d’autres, une si différente des autres. Laëtitia est mariée et maman d’une petite fille. Lui, le commandant, le chef suprême respecté et admiré est aussi engagé et fidèle. Et pourtant…

Ça n’est pas une romance que je suis en train de vous résumer mais bel et bien le dernier Giebel. Vous pouvez dès lors imaginer que l’histoire ne ressemblera pas à un conte de fée. Que la passion amoureuse vue par Giebel sera forcément intense, douloureuse et sordide. Vous risquez d’être choqué par ce que vous lirez. Je vous souhaite plutôt d’être envoûté comme je l’ai été.

 

Je savais qu’on recommencerait. C’était inéluctable. Elle serait à moi de nouveau, il ne pouvait en être autrement. Pourtant, je n’avais plus essayé de m’approcher d’elle depuis cette nuit-là. Je ne saurais dire pourquoi, d’ailleurs. Sans doute laissais-je le temps aiguiser mon envie. Sans doute attendais-je le bon moment. Peut-être aussi un signe de sa part. Un regard, une parole, un geste. Un frôlement.

Ça viendrait, je le savais.

Rien n’est justifiable ni compréhensible dans cette histoire, encore moins pardonnable. Mais tout est fascinant, dérangeant et hypnotisant. Et puis, rappelez-vous quand vous lirez les scènes les plus dures, que tout ça n’est que fiction. Rien n’est vrai, rien ne doit être pris comme une interprétation du réel. C’est dur oui mais pas plus que les thrillers bien sanglants que certains s’avalent du matin au soir.

La littérature noire est faite de telle sorte que nous sommes désormais immunisés face aux meurtres les plus abjectes mais nous restons à fleur de peau quand il s’agit d’affaires de mœurs. Deux poids et deux mesures ? Je pense plutôt que rares sont les auteurs à oser s’aventurer dans des terrains aussi minés que la passion meurtrière, destructrice, ignoble et dégueulasse vue par Karine Giebel. Elle a osé et j’ai adoré. Mais tout ça n’est que fiction…


Intéressé par le livre audio Ce que tu as fait de moi ?

Si vous n’avez encore jamais été inscrit sur Audible, vous pouvez écouter gratuitement Ce que tu as fait de moi (ou n’importe quel autre titre de leur catalogue).


L’ESSENTIEL

Couverture de Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel

Couverture de Ce que tu as fait de moi de Karine Giebel

Ce que tu as fait de moi
Karine GIEBEL
Editions Belfond
Sorti le 21/11/2019
552 pages 

Genre : thriller psychologique
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Recommandation : oui (mais pas à n’importe qui, il faut aimer le noir et le glauque)
Lectures complémentaires : Meurtres pour rédemption de la même auteure et plus généralement tous ses romans, Les démoniaques de Mattias Köping

 

 

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Personne n’est assez fort pour la vivre.
Personne n’est préparé à l’affronter, même si chacun la désire plus que tout.
La passion, la vraie…
Extrême.
Sans limites.
Sans règles.

On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux pas. Et c’est l’interminable chute.

Aujourd’hui encore, je suis incapable d’expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j’avais plongé seul…Cette nuit, c’est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d’interrogatoire. Que s’est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?

Si nous résistons à cette passion, elle nous achèvera l’un après l’autre, sans aucune pitié.Interrogée au même moment dans la salle voisine, Laëtitia se livre. Elle dira tout de ce qu’elle a vécu avec cet homme. Leurs versions des faits seront-elles identiques ?

Si nous ne cédons pas à cette passion, elle fera de nous des ombres gelées d’effroi et de solitude.

Si nous avons peur des flammes, nous succomberons à un hiver sans fin.La passion selon Karine Giebel… conduit forcément à l’irréparable.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Ce que tu as fait de moi

  1. Parce qu’un tel degré de passion et de folie est fascinant à observer
  2. Parce que les témoignages croisés de Laëtitia et de Richard apportent rythme et suspense à cette histoire
  3. Parce que Karine Giebel ne recule devant rien pour donner du souffle à ses récits

3 raisons de ne pas lire  Ce que tu as fait de moi

  1. Parce que c’est une histoire sordide
  2. Parce que le personnage ambigu de Laëtitia a de quoi faire hurler les victimes de viol
  3. Si vous n’aimez pas les romans noirs, surtout n’essayez même pas de lire celui-ci
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *