Je continue l’exploration du catalogue polar des éditions Plon avec ce troisième titre de l’année : Rendors-toi, tout va bien, le premier roman d’Agnès Laurent. On quitte cette fois les ambiances singulières et les personnages hors normes pour se plonger dans un quotidien tout ce qu’il y a de plus banal en apparence.

Rendors-toi, tout va bien d'Agnès Laurent (éditions Plon)

Rendors-toi, tout va bien d’Agnès Laurent (éditions Plon)

Guillaume et Christelle Dumont, mariés et parents de deux petites filles représentent un couple conventionnel de classe moyenne. Leur vie n’a rien de trépidant, ça ronronne gentiment dans la chaumière jusqu’au jour où Christelle disparaît et où Guillaume est convoqué chez les gendarmes. Qu’ont-ils caché l’un et l’autre ? Qui savait ? Et quoi au juste ? L’auteure ne nous le révèlera que bien tard dans son roman mais sèmera suffisamment d’indices au fur et à mesure pour que l’on devine par nous-mêmes l’effroyable et l’inimaginable. C’est d’ailleurs le seul bémol que je peux émettre sur ce livre : l’effet coup de poing n’a pas lieu puisque le lecteur sait ce qu’il s’est passé, bien avant que les mots le lui révèlent.

Christelle aurait aimé lui expliquer pourquoi cela avait tant d’importance pour elle, elle n’avait pas su trouver les mots, elle y avait renoncé. Il n’aurait pas compris. Guillaume s’est senti si seul enfant, les années qui le séparent de sa sœur n’ayant jamais permis une vraie fratrie. Il rêve de cette complicité qu’il devine chez ceux qui ont grandi ensemble. Il ne comprend pas qu’à être trop nombreux, on finit plus seul encore.

Roman psychologique par excellence, Rendors-toi, tout va bien sonde les failles d’un couple et des personnalités qui le composent. En s’appuyant sur la chronologie de cette journée où tout a basculé, l’auteure nous démontre à quel point on peut se montrer, volontairement ou non, aveugle et sourd à ce qui nous entoure. Vivre avec des œillères, nous le faisons peut-être tous sans nous en rendre compte et c’est bien cela qui dérange dans ce roman.

Ce livre m’a régulièrement ramenée à deux lectures coups de poing : Raisons obscures d’Amélie Antoine et Je me suis tue de Mathieu Menegaux. Si vous avez envie d’être sérieusement ébranlé par un livre, vous avez le choix entre ces trois-là et certainement que quand vous en aurez lu un, vous ne pourrez faire autrement que de lire les deux autres tant ils démontrent chacun à sa manière que l’individu lambda peut se montrer le plus fascinant et le plus troublant personnage de roman.


Vente de pochettes livre


L’ESSENTIEL

Couverture de Rendors-toi, tout va bien d'Agnès Laurent

Couverture de Rendors-toi, tout va bien d’Agnès Laurent

Rendors-toi, tout va bien
Agnès LAURENT
Editions Plon
Sorti le 12/05/2021
224 pages


Genre : roman psychologique
Personnages : Guillaume et Christelle Dumont
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Raisons obscures d’Amélie Antoine, Je me suis tue et Femmes en colère de Mathieu Menegaux, Un dimanche matin de Johanne Rigoulot, Ceci n’est pas mon corps d’Enguerrand Guépy

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Derrière les vies ordinaires peuvent se cacher les plus terribles secrets…

Une femme dans une voiture délabrée, une autoroute, un jour de grand départ. Et soudain, l’accident. Qui est la victime ? Épouse, mère, femme ordinaire ? Qu’a-t-elle fait durant les heures qui ont précédé le choc ? Pourquoi son mari a-t-il été arrêté un peu plus tôt ?

Depuis sa cellule de garde à vue, ce dernier cherche à comprendre pourquoi sa femme a pris la fuite. Que n’a-t-il pas vu, que n’a-t-il pas voulu voir derrière les  » rendors-toi, tout va bien  » de celle qui vivait à ses côtés ? Et si, lui aussi, avait sa part de culpabilité ?

Simples voisins, amis, parents… au cours de cette journée, ils ont croisé ceux qui allaient devenir les personnages d’un terrible fait divers. Tour à tour, ils racontent ce qu’ils savent de ce couple sans histoire ou ce qu’ils pensent en savoir. Il y a des choses inimaginables tant elles dépassent l’entendement.

Un premier roman d’une finesse psychologique remarquable, qui dit avec justesse le glissement d’une femme jusqu’à sa disparition et qui nous interroge de manière lancinante… Que sait-on de nos proches, que sait-on de ces vies que l’on frôle ?


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Rendors-toi, tout va bien

  1. C’est vivant et sans surenchère
  2. La personnalité des principaux protagonistes est très fouillée
  3. Ca se lit avec délectation

3 raisons de ne pas lire Rendors-toi, tout va bien

  1. On devine trop vite la fin hélas
  2. Je n’en vois pas d’autres…

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *