N’ayons pas peur des mots : pour moi ce thriller c’est un peu le page turner de l’horreur. Il est aussi addictif qu’il est dégueulasse. Un coup de cœur qui donne des haut-le-cœur !

Les démoniaques de Mattias Köping (éditions Ring)

Les démoniaques de Mattias Köping (éditions Ring)

Rassurez-moi : on peut être accro à une histoire sordide de proxénètes-dealers doublés de pédophiles tout en étant sain d’esprit ?

Rassurez-moi : on peut tourner avec frénésie les pages d’un roman d’une noirceur abyssale tout en trouvant par ailleurs que la vie est belle ?

Rassurez-moi : on peut se délecter de personnages qui n’ont plus rien à voir avec l’humanité et que les animaux eux-mêmes ne reconnaîtraient pas comme les leurs tout en s’émouvant devant des vidéos de chatons sur internet ?

Rassurez-moi : on peut ne pas vouloir que les Démoniaques ne se terminent tout en se demandant si on n’aurait pas préféré ne jamais commencer ce livre ?

Je t’emmerderai plus, promis. T’as été chouette. J’irai me fournir au Big Ben. Ou je retournerai voir cet enfoiré de Malik. Si je le laisse m’enculer, il me donne parfois une dose. Au fait, en parlant d’amour : Lilou n’arrête pas de m’appeler, d’appeler tout le monde d’ailleurs, de pleurnicher et de brailler. Elle nous fait chier. Tu devrais peut-être la sextoter.

Rassurez-moi : on peut avoir adoré ce roman tout en l’ayant détesté ?
Je viens de passer 372 pages à lutter entre plaisir et dégoût et à me demander ce qui ne tournait pas rond chez moi pour lire un tel livre et à me dire en même temps que c’était pour éprouver des émotions aussi fortes que celles-là que je lisais. Vous l’aurez compris : mon cerveau, mon cœur et moi-même sortons rincés de cette lecture mais plus vivants que jamais.


L’ESSENTIEL

Couverture Les démoniaques de Mattias Köping

Couverture Les démoniaques de Mattias Köping

Les démoniaques
Mattias KOPING
Editions La Mécanique générale / RING
Sorti en GF le 06/10/2016 et le 19/04/2018 en poche
371 pages

Genre : thriller très noir
Personnages : Kimy, jeune fille de 15 ans
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Recommandation : oui mais seulement si vous pouvez lire l’insoutenable
Lectures complémentaires : Le Manufacturier du même auteur

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

GRAND PRIX DU JURY LES MINES NOIRES
PRIX DÉCOUVERTE – LES GÉANTS DU POLAR 2018 Ils reprennent en chœur :
« Joyeux anniversaire, salope ! Joyeux anniversaire, salope ! » Ils l’ont encerclée, hilares, à poil. Ils sont tous là, son père, son oncle, Simplet, Waldberg, Delveau, Beloncle. Elle est à quatre pattes au milieu de la meute, fragile et nue, déchirée de sanglots. Son père la maintient par les cheveux. Elle s’appelle Kimy. Ce soir, on fête ses quinze ans.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Les démoniaques

  1. Si vous cherchez un livre qui vous prendra vraiment aux tripes
  2. Si vous n’avez encore jamais fait l’expérience d’un livre que vous détestez d’adorer
  3. Si vous voulez vous extraire des codes classiques du thriller

3 raisons de ne pas lire Les démoniaques

  1. Je n’en vois qu’une : si vous n’avez pas le coeur assez accroché ou l’envie de lire de réelles saloperies
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *