Ça fait 15 jours que je me le traîne, je l’ai mis de côté pour en lire deux autres puis l’ai enfin repris et terminé en diagonal.

Une fille modèle de Karin Slaughter (éditions HarperCollins)

Une fille modèle de Karin Slaughter (éditions HarperCollins)

Mais c’est pas possible de tirer autant à la ligne ! Les auteurs ne sont pas payés au mot d’après ce que j’en sais. Alors pourquoi faire durer autant, revenir par trois fois raconter le drame originel, broder encore et encore ? Les personnages et notamment celui du père sont vraiment originaux et intéressants, l’intrigue est bien ficelée au démarrage mais passé le premier quart du livre on s’embourbe et on s’ennuie ferme. Et plus je tournais les pages et plus j’avais l’impression de m’enliser et de ne pas parvenir à avancer dans cette histoire.

Il y avait pourtant matière à raconter une histoire avec du rythme voire de la frénésie mais comme si elle cherchait l’inspiration en même temps qu’elle écrivant, l’auteure préfère nous faire tourner en rond et nous raconter encore et toujours le drame qui a détruit la famille Quinn presque 30 ans plus tôt.

Un procès n’est rien d’autre qu’un concours de la meilleure histoire.

Enfin on va pas se mentir, ça ne sera pas le roman de l’année pour moi. J’en sors plutôt agacée et contente d’en avoir enfin terminé avec celui-là. Plusieurs lecteurs m’ont conseillé de redonner une chance à Karin Slaughter car de l’avis quasi général, elle est capable de beaucoup mieux. Pour l’heure j’ai été trop douchée par cette première expérience pour avoir envie de me relancer dans un titre de cette auteure pour le moment. On verra plus tard…


L’ESSENTIEL

Couverture Une fille modèle de Karin Slaughter

Couverture Une fille modèle de Karin Slaughter

Une fille modèle
Karin SLAUGHTER
Editions HarperCollins
Sorti en GF le 07/03/2018
608 pages

Genre : thriller psychologique
Personnages : Rusty Quinn et ses filles Sam et Charlie
Plaisir de lecture : ❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Il faut qu’on parle de Kevin de Lionel Shriver, Carnages de Maxime Chattam, Jake de Bryan Reardon, Rien de plus grand de Malin Persson Giolito

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Le 16 mars 1989, deux hommes masqués se sont introduits dans la maison qu’occupaient la femme et les deux filles de Rusty Quinn, avocat de la défense dans la petite ville de Pikeville. Sam a reçu une balle en pleine tête et Charlie a échappé  à un viol. Leur mère est morte.  28 ans plus tard, les deux sœurs ont gardé des séquelles de leur agression. Toutes deux devenue avocates, elles n’ont plus aucun lien. Restée à Pikeville, Charlie est témoin d’un crime dans son ancien collège.  Kelly Wilson, adolescente de 17 ans, tue à l’arme à feu le proviseur et une enfant.  Charlie et son père n’ont plus qu’un seul recours : Sam.  Elle accepte de se pencher sur le cas Kelly. À contrecœur. Parce qu’elle sait que revenir à Pikeville c’est aussi affronter  le jour où le destin de la famille Quinn a basculé pour toujours.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Une fille modèle

  1. Si le thème des tueries dans les écoles vous intéresse
  2. Si vous aimez les histoires qui mêlent passé douloureux et présent
  3. Si vous avez déjà lu Karin Slaughter

3 raisons de ne pas lire Une fille modèle

  1. Si vous voulez découvrir cette auteure (tout le monde s’accord à dire que ce roman n’est vraiment pas son meilleur)
  2. Si vous détestez les histoires qui tournent en rond, où l’on revient inlassablement sur les mêmes faits
  3. Si je suis arrivée à vous convaincre 😉
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *