La lecture des finalistes des Nouvelles voix du polar 2019 démarre pour moi par un énorme bide. En temps normal je l’aurai abandonné avant la centième page. Là, jury oblige, j’ai tenu les 400 pages mais qu’est-ce que ça m’a paru long !

Toute la vérité de Karen Cleveland (éditions Pocket)

Toute la vérité de Karen Cleveland (éditions Pocket)

Dans cette histoire il est question d’un couple : Vivian et Matt. Vivian travaille comme analyste à la CIA et passe ses journées à essayer de démanteler des réseaux d’informateurs pour la Russie. Un jour, au détour de l’une de ses analyses cryptées d’un ordinateur espion, elle découvre médusée la photo de son mari dans un dossier répertoriant des agents dormants infiltrés. A partir de là vous pouvez imaginer la suite : Matt est-il réellement l’homme merveilleux qu’elle a épousé ou est-ce un salaud d’espion qui lui a menti et s’est servi d’elle pendant 10 ans ?

Personnellement cette question ne m’a pas émoustillée une seule seconde. Tout au long du roman, Vivian puise dans ses souvenirs du début de sa relation avec Matt pour débusquer des signes avant-coureurs qui auraient dû l’alerter. Ces sauts dans le passé, cette analyse d’une vie de couple normale qui cache pourtant un lourd secret est la partie que j’ai préférée mais dès que l’histoire revenait au présent, je sombrais dans une profonde indifférence.

Je ferais n’importe quoi pour mes enfants. N’importe quoi. Je rouvre la main et pose les yeux sur la clé USB. Ce petit rectangle en apparence si insignifiant, si minuscule, mais qui renferme tant de pouvoirs. Le pouvoir de réparer, mais aussi le pouvoir de détruire. Un peu comme un mensonge, quand on y pense.

J’ai bien senti pourtant quand l’auteure faisait des efforts pour lancer des révélations tonitruantes mais sur moi elles n’ont fait que glisser dans cette parfaite indifférence. Toute l’histoire m’a semblé convenue, banale et pour tout dire ennuyeuse. Je pourrais me dire, pour me rassurer, que c’est le thème qui ne me convient pas mais ça n’est même pas le cas : j’ai passé des nuits entières à dévorer des épisodes de 24h chrono dans ma jeunesse (eh oui la série a 18 ans, vous non plus ça ne vous rajeunit pas ?). Non vraiment c’est ce thriller, ce qu’il contient et ceux qui le composent qui ne m’a pas de tout convaincue. Pour autant, il faut lui reconnaître une qualité : le style est fluide, ça se lit sans peine. Sans peine mais sans plaisir non plus.


L’ESSENTIEL

Couverture de Toute la vérité de Karen Cleveland

Couverture de Toute la vérité de Karen Cleveland

Toute la vérité
Karen CLEVELAND
Editions Pocket
Sorti en GF le 25/01/2018 et en poche le 10/01/2019
408 pages

Genre : thriller
Personnages : Vivan et son mari Matt
Plaisir de lecture : ❤❤
Recommandation : non
Lecture complémentaire : Sa vérité de Melanie Raabe, Les illusions de Jane Robins

 

RESUME DE L’EDITEUR

Dix ans de mariage, quatre enfants. Elle pensait connaître son mari mieux que personne. Elle avait tort…
Vivian et Matt Miller sont les heureux parents d’une famille bourgeoise américaine : quatre enfants qui fréquentent les meilleures écoles de la région, une belle maison, un travail épanouissant… Mais ce bonheur familial bascule quand Vivian, analyste à la CIA, découvre une photo de son mari parmi les  » agents étrangers dormants  » qu’elle doit débusquer sur le territoire américain. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge. Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays… ou sa famille.

 » Un roman d’espionnage original, un domestic thriller corsé, une auteure du sérail.  » Hubert Artus – LiRE

 » Un roman addictif.  » Pascale Frey – ELLE


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Toute la vérité

  1. Si les histoires d’espions vous passionnent
  2. Je suis bien en peine de trouver d’autres intérêts à ce thriller…

3 raisons de ne pas lire Toute la vérité

  1. Si vous cherchez une intrigue originale et bien ficelée
  2. Si vous aimez les héroïnes fortes et à la psychologie fouillée
  3. Si vous détestez les histoires clichées
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *