Elvira Moreira m’a bien eue avec son bouquin ! Quand elle m’a proposé de le lire, j’ai demandé à consulter le résumé avant de lui donner une réponse car je n’accepte que les livres qui me font d’emblée envie, je veux conserver avant toute chose le plaisir de lire. Et son résumé est plutôt bien fait puisque je lui ai dit bingo ! sans même me rendre compte que j’allais plonger dans un feel-good, un style que j’apprécie aussi peu que le polar.

Réjouissez-vous parce que c'est arrivé de Elvira Moreira (auto-édition)

Réjouissez-vous parce que c’est arrivé de Elvira Moreira (auto-édition)

J’ai mis du temps à comprendre l’entourloupe – en même temps on est loin de la couverture acidulée habituelle au genre – et quand enfin j’ai saisi que je m’étais fait avoir à mon propre jeu il était déjà trop tard.

Trop tard pour renoncer à comprendre ce qui pouvait unir deux êtres esseulés : Julie, directrice d’école et Gabin son concierge, un homme doux et muet de son état. Trop tard pour laisser Gabin taire plus longtemps ce qu’il brûle de transmettre à Julie. Trop tard pour renoncer à tourner les pages de leur histoire et de celle, en parallèle de Bruno, installé depuis peu en Norvège. Trop tard surtout parce que l’auteure est parvenue à les rendre tous tellement attachants que je n’avais pas envie de les quitter trop tôt. Et si elle est arrivée à me ferrer de la sorte c’est avant tout grâce à son sens du rythme et de l’intrigue qui ont transformé en seulement quelques pages ce roman en véritable page-turner. Bref, trop tard, j’étais piégée !

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, j’ai même failli laisser échapper une larme entre les pages 124 et 125. Et même si j’ai deviné le dénouement bien avant la fin – on reste dans du feel-good malgré tout – je me suis laissée porter avec délectation. Finalement, de temps à autres, un roman plus léger, ça peut aussi faire du bien.

Face au tableau, elle ouvre enfin les yeux. Elle lit. Juste reste coite, le sourire figé. Habituellement, Gabin touche toujours sa cible. Il trouve les mots justes concernant une situation qui la chagrine ou bien alors elle reçoit des messages d’encouragement. Chaque fois, les mots font écho en elle. Chaque jour sauf ce matin… Elle ne comprend pas. Ce message l’intrigue. C’est une énigme.
Aujourd’hui, il est écrit : Ne pleurez pas parce que c’est fini, réjouissez-vous parce que c’est arrivé.

Je reconnais à Elvira un vrai talent pour camper ses personnages et tisser une belle histoire autour d’eux. L’empathie est très présente, c’est un point essentiel pour moi car c’est bien cet intérêt marqué pour les protagonistes d’une histoire qui m’assure de passer un bon moment en compagnie d’un livre. A contrario, j’ai trouvé l’écriture un peu trop simple. J’aurais aimé parfois tomber sur des phrases un peu plus travaillées mais le style est efficace et exempt de maladresses, ce qui est déjà beaucoup. Peut-être qu’à l’avenir, assurée de son talent, l’auteure parviendra à nous offrir une histoire encore plus joliment racontée mais pour un premier roman, c’est déjà une très belle réussite. Quand je pense qu’elle a failli me faire pleurer…


Vente de pochettes livre


L’ESSENTIEL

Couverture de Réjouissez-vous parce que c'est arrivé d'Elvira Moreira

Couverture de Réjouissez-vous parce que c’est arrivé d’Elvira Moreira

Réjouissez-vous parce que c’est arrivé
Elvira MOREIRA
Auto-édition The BookEdition
156 pages

 

Genre : roman feel-good
Personnages : Julie, Gabin et Bruno
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Quand on n’a que l’humour ou Les silences d’Amélie Antoine, Sur les balcons du ciel de Sophie Henrionnet

RESUME DE L’EDITEUR

Julie, directrice et Gabin concierge travaillent dans la même école depuis vingt ans. Ils ont leurs habitudes, leur routine et une relation particulière qui les rassure l’un et l’autre, jusqu’à cette journée du mois de décembre où un événement tragique va venir tout bouleverser.

Julie va se retrouver propulsée au milieu d’un lourd secret dont elle fait partie depuis vingt ans sans même s’en douter.

Ainsi en pénétrant dans la vie intime de Gabin, Julie verra la sienne prendre un sens différent.

Mais qui est réellement Gabin Canti ? Et sommes-nous toujours ce que nous prétendons être ?


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Réjouissez-vous parce que c’est arrivé

  1. Vous serez très vite happé par cette histoire
  2. L’émotion est au rendez-vous
  3. Ca se lit très vite et avec beaucoup de plaisir

3 raisons de ne pas lire Réjouissez-vous parce que c’est arrivé

  1. La fin est assez classique dans le genre
  2. L’écriture est parfois un peu trop simple et directe à mon goût
  3. J’en aurais bien repris quelques dizaines de pages de plus
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *