Grâce à Audible, je viens de lire mon tout premier roman auto-édité et je suis enchantée par cette expérience. Wendall Utroi est un grand romancier dans la catégorie des conteurs d’histoires.

La tête du lapin bleu de Wendall Utroi (éditions audio Audible)

La tête du lapin bleu de Wendall Utroi (éditions audio Audible)

Si vous vous lancez dans la lecture de La tête du lapin bleu, je vous mets au défi de ne pas l’engloutir d’une traite. Il est absolument impossible de rester à distance de cette histoire, impossible de refermer ce livre sans un pincement au coeur.

La première moitié de ce roman est consacrée à la descente aux enfers d’Ava, et quelle descente ! L’histoire est absolument parfaite, je n’en changerais pas une virgule. Les scènes s’enchaînent avec leur lot de rebondissements, de révélations et de chute libre. On en vient à se demander quand est-ce que ça s’arrêtera tout en se disant qu’on ne veut surtout pas que ça s’arrête.

 

L’amour ainsi que le bonheur savent se faire discrets. Au début, ils vous explosent à la gueule, vous portent aux nues, vous donnent le sentiment de voler, de côtoyer les sommets. Puis, au bout d’un certain temps, marcher sur l’arc-en-ciel devient presque banal, les sourires béats s’estompent en de minces plissures de lèvres, on se sent heureux, mais c’est normal, presque logique, une évidence.

Forcément, face à une telle intensité, vient un moment où les choses retombent un peu. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti avec la deuxième partie du livre où l’on sent éclore les bonnes résolutions, la morale et le côté plus lumineux de l’histoire. Certains lecteurs se raccrocheront certainement à cet espoir, en auront besoin pour apprécier ce livre. Pour moi, il aurait pu rester sombre qu’il ne m’en aurait que davantage séduite. Heureusement le final mettra, je pense, tout le monde d’accord. En tout cas, il a bien failli réussir à me tirer une larme.

Si vous voulez une grande histoire, une belle histoire, une histoire simple mais magnifiquement racontée, ça n’est pas la peine de vous tourner vers les maisons d’édition, vous l’avez en direct avec Wendall Utroi.


L’ESSENTIEL

Couverture de La tête du lapin bleu de Wendall Utroi

Couverture de La tête du lapin bleu de Wendall Utroi

La tête du lapin bleu
Wendall UTROI
Auto-édition et Audible studios
Sorti le 02/05/2018 en GF et le 06/12/2018 en audio
498 pages (11h12 d’écoute)

Genre : drame familial
Personnages : Ava, la mère, Léo le père, les jumeaux (Rose et Kevin), Margot l’amie SDF
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Recommandation : un grand oui
Lectures complémentaires : Je t’aime de Barbara Abel, La carte du monde de Jane Hamilton, Idaho d’Emily Ruskovich, Un été près du lac de Heather Young et Carla Lavaste

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Quand l’amour terrasse Ava et Léo sur les bancs du lycée, et qu’un an plus tard, à l’approche de la naissance de jumeaux, ils convolent en justes noces contre l’avis de tous, on comprend que le bonheur peut être soudain. Les histoires toutes simples ne sont pas les moins belles. On s’aime, on se marie, les rires des enfants viennent peupler notre petit monde. Le bonheur n’est pas aussi exigeant qu’on le dit. Puis, avec les années, on pense que rien ne peut troubler notre quiétude, notre douceur de vivre. Mais, c’est sans compter sur le destin. Lui peut se jouer de nous… brouiller les cartes, changer les règles. Vous pensez que rien ne peut vous arriver ? Et si vous vous trompiez ? Après un mois de publication, les commentaires parlent d’un roman où le lecteur ne peut s’empêcher de s’identifier à AVA. Les émotions alors vécues sont nombreuses, amour, peur, angoisse, tristesse, joie, espoir, colère… le tout parfois (souvent) accompagné de larmes.

Ce roman est une descente aux enfers, mais il s’en dégage un message fort d’humanité et d’envie de vivre ! N’hésitez pas, vous pourriez le regretter !


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire La tête du lapin bleu

  1. Si vous recherchez les vibrations à la lecture d’un roman
  2. Si vous vous délectez des rebondissements
  3. Si vous cherchez un vrai bon page-turner

3 raisons de ne pas lire La tête du lapin bleu

  1. Si vous n’aimez pas le genre romanesque
  2. Si vous êtes vite déprimé à la lecture d’une oeuvre dramatique
  3. Si pour vous la plume prévaut sur l’histoire
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *