Qui est le plus monstrueux des deux : un nazi massacrant des juifs dans le camp de Buchenwald en 1944 ou un tueur en série mutilant des enfants à Londres aujourd’hui ? Peut-on définir des degrés dans l’atrocité ? Peut-on comprendre le présent en questionnant le passé ?

Block 46 de Johana Gustawsson (éditions audio Hardigan)

Block 46 de Johana Gustawsson (éditions audio Hardigan)

Assurément oui puisque Johana Gustawsson alterne avec brio deux périodes espacées de 70 ans pour dépeindre avec force de détails la folie meurtrière de criminels n’ayant plus aucun garde fou.

Le gars du train avait raison. C’était bien l’enfer qui les attendait au bout de ce long voyage. Mais un enfer organisé.

Certains passages sont à la limite de l’insoutenable et il faut avoir le coeur bien accroché pour aller au bout de cette enquête et découvrir l’insoupçonnable.

Survivre à un camp de concentration est une prouesse inimaginable. On parle de la barbarie des camps nazis, mais seuls les survivants savent quel type d’horreur il y a derrière les mots.

Pour les amateurs de thrillers bien costauds voilà un sacré bon roman à découvrir !


 

L’ESSENTIEL

Couverture de Block 46 de Johana Gustawsson

Couverture de Block 46 de Johana Gustawsson

Block 46
Johana GUSTAWSSON
Editions Bragelonne et Hardigan pour la version audio
Sorti le 21/10/2015 en GF et le 08/04/2016 en audio
336 pages (7h48 d’écoute)

Genre : entre le polar et le thriller
Personnages : Emily Roy profileuse et Alexis Castells auteure spécialisée dans les tueurs en série
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Mör de la même auteure, Passager 23 de Sebastien Fitzek

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Falkenberg. Suède. Le commissaire Bergström retrouve le cadavre nu et gelé d’une femme aux abords de la plage d’Olofsbo. Londres.

Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps sauvagement mutilés ont été abandonnés dans les bois d’Hampstead, au nord de la ville. Ils présentent les mêmes mutilations que la victime suédoise : trachée arrachée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras. Etrange serial killer, qui change de type de proie et de lieu de chasse… Pourrait-il s’agir d’un tandem de sociopathes ?


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Block 46

  1. Si vous aimez chercher ce qui se trame dans des cerveaux malades
  2. Si vous avez envie de suivre deux histoires en parallèle en cherchant à comprendre ce qu’elles ont en commun
  3. Si vous cherchez un thriller qui vous trottera longtemps dans la tête

3 raisons de ne pas lire Block 46

  1. Si des histoires de meurtres d’enfants (assez atroces) vous sont insoutenables
  2. Si le fait de sauter d’une époque à une autre vous gène
  3. Si vous en avez assez des fictions qui vous parlent du nazisme
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *