Je viens de tourner la dernière page et je pleure encore en écrivant cette critique. Je ne m’attendais pas à ça !

Nous rêvions juste de liberté d'Henri Loevenbruck (éditions J'ai lu)

Nous rêvions juste de liberté d’Henri Loevenbruck (éditions J’ai lu)

Je suis bouleversée au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer encore une cinquantaine de pages avant la fin.

Vous m’auriez demandé hier ce que je pensais de ce livre, je vous aurais dit qu’il était agréable, très drôle parfois, un peu naïf souvent (les personnages sont très jeunes et pétris des grands et beaux sentiments qui accompagnent cette étape de la vie).

Ce soir je vous dirai que c’est un énorme coup de coeur qui retourne, qui chamboule tout et qui fait mal.

Un livre inoubliable pour commencer l’année : quel magnifique cadeau. « Nous rêvions juste de liberté » : le livre est aussi magistral que son titre.

 

« Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté. »
Voilà, au mot près, la seule phrase que j’ai été foutu de prononcer devant le juge, quand ça a été mon tour de parler. Je m’en faisais une belle image, moi, de la liberté. Un truc sacré, presque, un truc dont on fait des statues. J’ai pensé que ça lui parlerait. (incipit)


L’ESSENTIEL

Couverture de Nous rêvions juste de liberté d'Henri Loevenbruck

Couverture de Nous rêvions juste de liberté d’Henri Loevenbruck

Nous rêvions juste de liberté
Henri LOEVENBRUCK
Editions Flammarion en GF et J’ai lu en poche
Sorti en GF le 01/04/2015
423 pages

Genre : roman d’apprentissage
Personnages : Hugo, alias Bohem et sa bande
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤ puissance 10
Recommandation : mille fois oui
Lectures complémentaires : Retour à Little Wing de Nickolas Butler, Mon désir le plus ardent de Pete Fromm

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

«Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.» Ce rêve, la bande d’Hugo va l’exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l’indépendance et l’amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paie cher. Nous rêvions juste de liberté réussit le tour de force d’être à la fois un roman initiatique, une fable sur l’amitié en même temps que le récit d’une aventure. Avec ce livre d’un nouveau genre, Henri Loevenbruck met toute la vitalité de son écriture au service de ce road-movie fraternel et exalté.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Nous rêvions juste de liberté

  1. Si vous voulez lire l’histoire la plus déchirante qu’il vous sera donné de lire
  2. Si vous voulez comprendre l’engouement quasi unanime qui accompagne ce roman
  3. Si vous aussi vous rêvez de liberté

3 raisons de ne pas lire Nous rêvions juste de liberté

  1. Si vous avez peur d’être dépassé par vos émotions
  2. Si, par esprit de bravade, vous ne voulez pas lire ce que tout le monde a adoré
  3. Si… je sèche : lisez-le !
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *