Treize auteurs de polar parmi les plus réputés du genre se sont prêtés au délicat exercice de la nouvelle et ont imaginé de courtes histoires autour du thème de l’audition. En optant pour la version audio d’Ecouter le noir, j’ai pu pousser encore plus loin le principe de tendre l’oreille pour capter toute la tension de ces histoires imaginées par les reines et les rois du roman noir.

Ecouter le noir, recueil de nouvelles (éditions Belfond)

Ecouter le noir, recueil de nouvelles (éditions Belfond)

De la surdité subite au murmure incessant, du bruit qui rend fou au silence assassin, les perceptions tout autant que l’altération de l’ouïe sont au cœur de ces nouvelles. C’est un réel plaisir de chercher à deviner de quelle manière chaque auteur a décidé d’aborder ce thème. En solo ou en binôme, ils sont tous parvenus à relever le défi, certains en faisant appel à l’anticipation et à la science-fiction, d’autres en puisant dans les codes plus classiques du thriller. Si je n’ai pas été sensible à tous les univers, certains m’ont vraiment marquée à l’image de la nouvelle imaginée par Barbara Abel et Karine Giebel, Deaf. Une fois encore ces auteures ont prouvé l’étendu de leur talent mais aussi leur capacité à travailler à deux sur un même projet pour rendre une copie particulièrement réussie.

Pour la première fois de ma vie, le silence m’effraie. Je l’ai toujours trouvé reposant et de bonne compagnie. Mais aujourd’hui, c’est un ennemi, une menace. Je réalise combien il doit être difficile de vivre dans le silence complet.
Etre sourd au monde, à la voix des autres, aux cris de victoire et aux clameurs de la foule, aux rires des gens qu’on aime, aux sanglots de désespoir. (Deaf, Barbara Abel et Karine Giebel)

Pour la version audio de ce recueil c’est aussi un binôme de narrateurs qui est aux commandes. Sophie Loubière, que j’aime autant comme auteure (elle signe d’ailleurs l’une des nouvelles de ce recueil) que comme narratrice et Stéphane Ronchewski qui s’est illustré dans la lecture audio du Cycle Fondation d’Asimov. Deux voix particulièrement bien choisies pour transmettre la tension de ces textes.

Tout était donc réuni pour me faire apprécier ce moment d’écoute même s’il faut bien reconnaître que passer d’une histoire à l’autre (il y en a onze en tout) en audio est un exercice qui demande beaucoup de disponibilité et de concentration. Je pense réécouter certaines nouvelles prochainement mais de façon isolée afin de pouvoir les apprécier à leur juste valeur, comme je le fais en temps normal pour la lecture papier d’un recueil de nouvelles. Et je fais la promesse que le jour où l’autre recueil dirigé par Yvan Fauth, Regarder le Noir, sortira en audio, je ne me jetterai pas dessus comme une affamée mais qu’au contraire j’en apprécierai chaque bouchée. Une promesse bien difficile à tenir tant les noms figurant sur cet autre recueil me mettent déjà l’eau à la bouche…

Sommaire détaillé :

  • Deaf – Barbara Abel et Karine Giebel
  • Archéomnésis – Jérôme Camut et Nathalie Hug
  • Tous les chemins mènent au hum – Sonja Delzongle
  • Ils écouteront jusqu’à la fin – François-Xavier Dillard
  • Bloodline – R.J Ellory
  • Un sacré chantier – Nicolas Lebel
  • Zones de fracture – Sophie Loubière
  • Echos – Maud Mayeras
  • La fête foraine – Romain Puértolas
  • Quand vient le silence – Laurent Scalese
  • Le diable m’a dit – Cédric Sire

Intéressé par le livre audio Ecouter le noir ?

Si vous n’avez encore jamais été inscrit sur Audible, vous pouvez écouter gratuitement Ecouter le noir  (ou n’importe quel autre titre de leur catalogue).


L’ESSENTIEL

Couverture d'Ecouter le noir, recueil de nouvelles

Couverture d’Ecouter le noir, recueil de nouvelles

Ecouter le noir
Barbara ABEL, Jérôme CAMUT, Sonja DELZONGLE, François-Xavier DILLARD, R.J ELLORY, Karine GIEBEL, Nathalie HUG, Nicolas LEBEL, Sophie LOUBIERE, Maud MAYERAS, Roman PUERTOLAS, Laurent SCALESE, Cédric SIRE (sous la direction d’Yvan FAUTH)
Editions Belfond
Lu par Sophie Loubière et Stéphane Ronchewski
Sorti le 16/05/2019
288 pages  (6h45 d’écoute)


Genre : nouvelles, thriller
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires :  Regarder le noir (autre recueil de nouvelles toujours sous la direction d’Yvan Fauth), La chance vous sourit d’Adam Johnson,  Propriétés privées de Lionel Shriver, Origines de Franck Thilliez, Le repas de Vincent Hauuy

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Les grands noms du thriller français mettent nos sens en éveil.

Treize auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire tendre l’oreille en nous proposant des récits qui jouent avec les différentes définitions de l’audition.

Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots… et jusqu’à la chute.

Éclectique et surprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.

Laissez-vous chuchoter à l’oreille, venez Écouter le noir.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de écouter Ecouter le noir

  1. Parce que vous allez vous offrir un condensé de talents
  2. Parce qu’il est plaisant de voir comment chacun s’est approprié le thème
  3. Parce qu’en audio, c’est une expérience vraiment très réussie

3 raisons de ne pas écouter Ecouter le noir

  1. Parce qu’il est parfois difficile d’entrer dans de nouveaux univers
  2. Parce que vous ne serez peut-être pas sensible à tous les genres auxquels les auteurs font appel
  3. Parce qu’en le lisant d’une traite, vous risquez de ne pas apprécier tous les textes à leur juste valeur
1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *