A votre avis, qu’est-ce qui peut faire basculer en une soirée une amitié vieille de presque 30 ans ? Comment deux amis qui ne se sont pas quittés depuis l’adolescence peuvent du jour au lendemain se retrouver les pires ennemis ? Que cachait donc cette fameuse invitation ?

L'invitation d'Elizabeth Day (éditions Belfond)

L’invitation d’Elizabeth Day (éditions Belfond)

Des questions, le lecteur s’en pose tout le long de ce roman. Il est invité à être le spectateur de cette soirée qui vire au cauchemar, il en suit le déroulement heure par heure jusqu’au drame. Le récit de cette soirée est entrecoupé des déclarations de Martin lors de son interrogatoire le lendemain et de celles de sa femme, Lucy, internée et présentée à un psychiatre.

Mais pour comprendre ce qui s’est joué hier, il faut savoir ce qui s’est construit petit à petit depuis plus de 20 ans.

L’invitation fait monter le suspense en plaçant le lecteur en position de témoin numéro 1 de cette amitié aux contours troubles. L’intrigue de ce roman est bien menée et c’est surtout la seconde moitié du livre qui m’a hameçonnée. A travers les yeux de Martin et de Lucy je me suis détectée à reconstituer le puzzle jusqu’au final. Et en définitive, j’ai été plus que ravie de répondre à cette Invitation d’Elizabeth Day.

Comment Ben et moi sommes-nous devenus amis ? J’aimerais beaucoup vous raconter que c’était la rencontre naturelle de deux âmes sœurs, l’épanouissement organique de deux esprits jumeaux. Mais, en vérité, j’ai fait ce qu’il fallait pour le conquérir, comme s’il s’agissait d’une campagne militaire. Je me fixais des objectifs précis, et chaque petite victoire représentait une étape supplémentaire vers mon triomphe final.


L’ESSENTIEL

Couverture L'invitation d'Elizabeth Day

Couverture L’invitation d’Elizabeth Day

L’invitation
Elizabeth DAY
Editions Belfond en GF
Sorti le 03/05/2018
352 pages

Genre : thriller domestique
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Piège conjugal de Michelle Richmond, Les illusions de Jane Robins, L’anniversaire de Robyn Harding

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Lutte des classes, ambition politique, désirs refoulés et violence sourde… Une œuvre originale et parfaitement construite qui allie roman noir à la tension implacable et comédie sociale mordante, quelque part entre le Monsieur Ripley de Patricia Highsmith et Le Dîner de Herman Koch, le tout porté par un humour grinçant tout britannique. Ben Fitzmaurice est devenu le meilleur ami de Martin Gilmour le jour où, dans la cour de leur très chic école, Ben, héritier d’une prestigieuse dynastie, a pris la défense de Martin, petit boursier, fils unique d’une mère célibataire sans le sou. Depuis, Ben s’est fait un nom en politique, Martin est devenu critique d’art ; Ben a épousé la très parfaite Serena, Martin vit avec la très discrète Lucy. Et Ben est toujours le meilleur ami de Martin. Ce soir, Ben fête ses quarante ans. Tout le gratin est présent. Martin aussi. Naturellement… Le lendemain, Serena est dans le coma ; Lucy est internée. Ben est à l’hôpital ; Martin, lui, répond aux questions des policiers : que s’est-il passé durant cette soirée ? Pourquoi un tel déchaînement de violence ? Et si cette amitié en apparence parfaite cachait en réalité des sentiments bien plus troubles ?


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire L’invitation

  1. Si vous aimez les histoires qui auraient pu vous arriver
  2. Si vous cherchez un roman d’ambiance plus que d’action
  3. Si vous cherchez un thriller simple mais très bien ficelé

3 raisons de ne pas lire L’invitation

  1. Si pour vous qui dit thriller dit forcément cadavres à la pelle
  2. Si vous n’avez pas accroché avec le livre ou la série Big little lies
  3. Si le terme « thriller domestique » vous fait fuir
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *