Alors que la chaleur est déjà suffocante, je vais pousser le vice en vous parlant d’un roman torride qui va encore faire monter la température.

Cape May de Chip Cheek (éditions Stock)

Cape May de Chip Cheek (éditions Stock)

C’est la fin de l’été quand Henry et Effie, fraîchement mariés, décident de passer leur lune de miel à Cape May, une station balnéaire bien connue de la jeune épouse. Rapidement, le couple s’ennuie. La saison est finie, les touristes ont délaissé le bord de mer, il n’y a plus grand-chose à faire là. Henry et Effie prennent le temps de se découvrir et de s’adonner aux plaisirs de la chair qui leur sont désormais autorisés. Découverte des corps et du plaisir, de la jouissance et des jeux de l’amour. Il y a de quoi occuper leurs nuits mais pas suffisamment leurs jours. Très vite, la jeune femme émet le désir de rentrer chez eux. Juste avant leur départ ils croisent le chemin de la jolie Clara qu’Effie n’a pas revue depuis des années. Clara est accompagnée d’une joyeuse bande avec laquelle elle compte profiter de l’oisiveté que lui confère son statut de jeune femme bien mariée. Au programme : fêtes, alcool, petits jeux sans conséquences ou avec…

Inutile de vous en dire plus, vous êtes assez grands pour deviner la suite tout seuls. C’est chaud, c’est sexy, ça émoustille. Sur ce plan, le contrat est rempli, vous en aurez pour votre argent. En revanche, ne poussez pas trop la comparaison avec Gatsby, vous risqueriez d’être déçus comme à chaque fois que les éditeurs s’emballent à grands coups de références prestigieuses aussi vendeuses qu’intenables pour orner leurs parutions.

Les plages étaient désertes, les magasins fermés, aucune lumière aux fenêtres des maisons de New Hampshire Avenue. Depuis des mois, Effie lui parlait de cet endroit et de tout ce qu’ils y feraient, mais elle n’avait fréquenté ces lieux qu’en été, et on était fin septembre. Elle n’avait pas compris ce que signifiait exactement « hors saison ». Venus de Géorgie par le train de nuit, ils étaient censés y passer deux semaines pour leur voyage de noces.

Cape May est un bon roman d’été pour éveiller les sens mais n’a pas selon moi les qualités d’un grand roman. L’auteur ne creuse pas assez les éléments constitutifs de l’amour et du désir, la psychologie des personnages est vite balayée si bien qu’on a parfois l’impression d’avoir plus affaire à un couple de lapins copulant de manière mécanique qu’à un couple de jeunes mariés qui se découvrent alors même qu’ils sont déjà engagés l’un envers l’autre pour le reste de leur vie. Il y avait là matière à bien plus de réflexion et d’introspection mais ça n’est pas le chemin choisi par l’auteur. Ici on parle de libido bien plus que de psycho mais finalement ça fait du bien aussi de ne pas toujours se prendre la tête…


L’ESSENTIEL

Couverture de Cape May de Chip Cheef

Couverture de Cape May de Chip Cheef

Cape May
Chip CHEEK
Editions Stock
Sorti en GF le 29/05/2019
350 pages

Genre : roman de société
Personnages : Effie et Henry, Clara, Max et Alma
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Loving Frank de Nancy Horan, Sous le soleil de mes cheveux blonds d’Agathe Ruga, Husbands de Rebecca Lighieri

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Septembre 1957.
Henry et Effie passent leur lune de miel à Cape May, dans le New Jersey. Hors saison, la petite station balnéaire n’offre guère de distractions – si ce n’est la découverte du plaisir –, et le jeune couple ne tarde pas à s’ennuyer. Leur rencontre avec un groupe de New-Yorkais riches et délurés va leur ouvrir les portes d’un monde insoupçonné. Cape May devient alors leur terrain de jeu : ils s’invitent dans des maisons vides, font de la voile, se saoulent au gin et marchent nus sous les étoiles… jusqu’à cette nuit où tout bascule.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Amfreville


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Cape May

  1. Parce que vous avez envie de réveiller votre libido
  2. Parce que vous cherchez un roman parfaitement calibré pour la plage
  3. Parce qu’un roman sur la jeunesse dorée des années 50, ça vous attire

3 raisons de ne pas lire Cape May

  1. Si vous cherchez vraiment le digne héritier de Gatsby le magnifique
  2. Si vous n’êtes pas branché par les romans érotiques
  3. Si vous cherchez un roman plus profond que divertissant
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *