Premier Musso (Guillaume) que je lis : il était vraiment temps que je me fasse mon propre avis sur cet auteur aussi décrié qu’adulé.

LA vie secrète des écrivains de Guillaume Musso (éditions audio Audiolib)

LA vie secrète des écrivains de Guillaume Musso (éditions audio Audiolib)

Auteur à succès, couronné du prix Pulitzer, Nathan Fawles décide du jour au lendemain d’arrêter d’écrire et de se retirer de toute vie mondaine sur une île au large de la Méditerranée. Personne ne sait pourquoi le talentueux Fawles a ainsi délibérément tourné le dos au succès et cette retraite subite va alimenter bien des spéculations. Jusqu’au jour où le cadavre d’une jeune femme est découvert sur l’île où séjourne l’écrivain. Au même moment, une journaliste fait irruption dans sa vie. Fawles va devoir dire adieu à sa tranquillité, le temps est venu d’affronter le passé…

Je suis bien embêtée. Je viens de terminer mon premier Guillaume Musso en audio et je ne comprends pas. Je ne comprends ni les détracteurs farouches ni les ventes faramineuses de cet auteur.
S’il est vrai que l’on trouve des thrillers bien mieux ficelés que La vie secrète des écrivains, on trouve surtout bien pire. Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette première expérience avec Musso, c’est la fluidité du récit, son dénouement particulièrement addictif et surtout le style simple et efficace. En audio, ça passe très bien ! Très franchement, après avoir lu pas mal de thrillers particulièrement mal écrits, je n’ai pas grand-chose à reprocher au style Musso et j’en suis la première étonnée tellement j’ai pu lire d’horreurs à son sujet.

En revanche, je suis un peu déçue par le traitement assez superficiel des personnages. Il faut dire que je lis en parallèle Le chant de l’assassin de RJ Ellory alors forcément, à côté, n’importe quel autre livre me semblerait fade. Mais surtout, le lien avec le domaine de l’édition – thème qui m’avait poussée à lire ce roman – n’est qu’un prétexte à l’histoire qui, finalement s’en nourrit très peu. J’aurais aimé évoluer davantage dans les coulisses du monde de l’édition ou de la création littéraire. Il est quand même surprenant que ce domaine qui nous fascine tant donne si peu matière à des thrillers et autres fictions. A part Mentor de Lee Matthew Goldberg – que je vous recommande au passage – je n’ai pas souvenir d’avoir lu d’autres thrillers évoluant dans ce secteur.

Les éditeurs… Les éditeurs sont des gens qui voudraient que tu sois reconnaissant quand ils te disent en deux phrases ce qu’ils pensent de ton livre, alors que tu as trimé deux ans pour le faire tenir debout. Des gens qui déjeunent jusqu’à 15h00 dans les restaus de Midtown ou de Saint-Germain-des-Prés pendant que tu te brûles les yeux devant ton écran, mais qui t’appellent tous les jours si tu tardes à signer leur contrat. Des gens qui aimeraient être Max Perkins ou Gordon Lish, mais qui ne seront jamais qu’eux-mêmes : des gestionnaires de la littérature qui lisent tes textes à travers le prisme d’un tableau Excel. Des gens pour qui tu ne travailles jamais assez vite, qui t’infantilisent, qui savent toujours mieux que toi ce que veulent lire les gens ou ce qui est un bon titre ou une bonne couverture.

Ceci étant dit, d’après ce que je viens de lire, Guillaume Musso ne mérite pas tout le foin que l’on fait autour de lui, ni dans un sens, ni dans l’autre. Ce qui me conforte dans l’idée que ça serait quand même bien sympa si on laissait les lecteurs lire ce qui leur fait plaisir sans jugement de valeur. J’ai comme l’idée que nombre de ses détracteurs n’ont jamais dû ouvrir l’un de ses bouquins. Vous pensez que je me trompe ?


L’ESSENTIEL

Couverture de La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso

Couverture de La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso

La vie secrète des écrivains
Guillaume MUSSO
Editions Calmann-Lévy
Sorti en GF le 02/04/2019 et en audio le 05/06/2019
352 pages (6h49 d’écoute) 
Lu par Rémi Bichet

Genre : thriller
Personnages : l’écrivain Nathan Fawles
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lecture complémentaire :  Mentor de Lee Matthew Goldberg et les romans de son frère, Valentin Musso (Dernier été pour Lisa, Une vraie famille, Les cendres froides…)

 

RESUME DE L’EDITEUR

En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée.

Automne 2018. Fawles n’a plus donné une seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer son secret.

Le même jour, un corps de femme est découvert sur une plage et l’île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se heurtent vérités occultées et mensonges assumés, où se frôlent l’amour et la peur…

Une lecture inoubliable, un puzzle littéraire fascinant qui se révèle diabolique lorsque l’auteur y place sa dernière pièce.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire La vie secrète des écrivains

  1. Parce que ça se passe dans le milieu de l’édition
  2. Parce que c’est un thriller divertissant
  3. Parce que c’est un roman idéal pour la plage

3 raisons de ne pas lire La vie secrète des écrivains

  1. Parce que la psychologie des personnages est trop vite expédiée
  2. Parce que le monde de l’édition n’est finalement pas très présent
  3. Parce que c’est Guillaume Musso et que vous ne voulez pas en entendre parler ? (c’est dommage ceci dit)
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *