Madame Passerant est une féministe qui comme toute bonne féministe veut aider sa prochaine. Grâce au portefeuille bien fourni de son époux et à son carnet d’adresses tout aussi bien portant, elle décide de lancer son agence de placement de hauts potentiels féminins.

Madame d'Alix Laine (Le Cherche-midi éditions)

Madame d’Alix Laine (Le Cherche-midi éditions)

Chasser la perle rare et lui offrir un poste à la hauteur de son talent après avoir convaincu les plus grandes entreprises de féminiser leur staff, il n’y a pas plus féministe comme projet.

En tout cas c’est un projet qui enthousiasme la jeune Clara, brillante jeune cadre bardée de diplômes. Sans trop avoir son mot à dire, la jeune femme va se voir propulser assistance – directrice générale de la start-up (comprenez qu’elle aura droit au titre de DG payé au salaire d’une assistante : vous savez bien, les temps sont durs pour les start-up…). Dévouée corps et âme à sa nouvelle patronne, Clara ne comptera ni ses heures, ni son dévouement à la cause. Elle ne cillera pas quand les mails formulés sans politesse mais toujours à l’impératif tomberont en cascade nuits et week-ends. Après tout un tel projet nécessite quelques sacrifices personnels et puis travailler avec Madame est une chance que beaucoup lui envient. Une chance ? Réellement ?

– Mais c’est totalement injuste de me confronter à un choix pareil ! Dans une entreprise normale, cela ne se passerait jamais comme ça.
– Et c’est quoi, une entreprise normale, Clara ? Ici, on est moins de dix pour faire fonctionner une strat-up dirigée par des femmes à la fois bourgeoises et arrivistes, superficielles et intelligentes, sympathiques et méchantes, solidaires mais envieuses, féministes mais soumises à leurs mecs, leurs maris, voire leurs amants.

J’ai lu ce roman d’une traite, je l’ai adoré, j’en veux encore ! Avec une écriture sèche et très moderne sans fioritures ni émotions, Alix Laine nous présente le vrai visage de ce que j’appellerais presque la mascarade du charity business. Les grandes causes n’appellent pas toujours les grands personnages et certains savent très bien tirer profit de toutes les situations surtout de celles qui semblent les plus nobles en apparence. De nature je me méfie des grands discours, préférant juger les actes que les paroles et ça n’est pas ce roman qui va me réconcilier avec le genre humain. Qu’importe : j’aime aussi le cynisme dans un roman, j’aime les personnages grinçants, ceux qu’on prend plaisir à détester. Or Madame offre un véritable défouloir dans le genre.

Un roman à lire absolument si vous êtes du genre salarié au grand cœur prêt à tout pour son entreprise. Vous me remercierez plus tard


L’ESSENTIEL

Couverture de Madame d'Alix Laine

Couverture de Madame d’Alix Laine

Madame
Alix LAINE
Editions du Cherche midi
Sorti en GF le 04/04/2019
256 pages

Genre : satire sociale
Personnages : Clara, son compagnon Nicolas et sa patronne Madame Passerant
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Gourou(e) de Murielle Renault, De si bons amis de Joyce Maynard, Le diable s’habille en Prada de Lauren Weisberger

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Clara, sa patronne, son homme. La double emprise. Dans une petite année, je soufflerai mes 30 bougies. Grandir, tout comme vieillir, ne me fait pas encore peur. Clara a un besoin urgent de changement : elle veut un bébé et un nouveau job.
Dominique Passerant, incarnation de l’entrepreunariat au féminin, l’a justement repérée pour piloter le lancement de sa société. Une aubaine… jusqu’à ce que la patronne bienveillante montre son vrai visage. Côté cœur, c’est également chaotique : Nicolas, séducteur immature, est loin d’être le compagnon idéal. Comment cette jeune femme, fille unique choyée, intelligente et ambitieuse, se retrouve-t-elle sous l’emprise de deux personnes toxiques ? Pourquoi laisse-t-elle Dominique et Nicolas prendre le contrôle de sa vie ? À Clara de faire un choix : abandonner ses rêves, ou s’affirmer pour enfin retrouver sa liberté.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Madame

  1. Si vous aimez les comédies humaines
  2. Si vous avez développé un sens critique vis-à-vis du monde de l’entreprise
  3. Si vous aimez les romans courts et nerveux, qui se lisent d’une traite

3 raisons de ne pas lire Madame

  1. Si vous n’êtes pas féru de romans à dominante psychologique et sociale
  2. Si pour vous il ne peut pas y avoir de mauvaises féministes
  3. Si la littérature très contemporaine ne vous attire pas
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *