Aujourd’hui Ella, 4 ans, est heureuse. Elle est parvenue à convaincre Lisa, sa maman, de jouer à cache-cache dans le parc. C’est maman qui compte, Ella n’ayant pas son pareil pour dénicher les meilleures cachettes. Mais compter jusqu’à 100, ça prend du temps et quand Lisa reçoit l’appel d’un client, elle décroche son téléphone sans réfléchir.

Une seconde de trop de Linda Green (Editions Préludes)

Une seconde de trop de Linda Green (Editions Préludes)

L’appel ne dure pas plus que le temps nécessaire pour compter jusqu’à 100 finalement. Mais trop concentrée sur sa conversation téléphonique, Lisa en a oublié sa fille, un peu, juste un peu, une seconde à peine. Est-ce qu’une seconde d’inattention peut suffire à voir sa vie basculer ? Est-ce qu’une enfant de 4 ans peut s’évaporer dans la nature en une seconde ? Sans ce maudit appel, Lisa en est persuadée, elle n’aurait jamais perdu sa petite fille.

En lisant Une seconde de trop, vous ressentirez immanquablement la culpabilité et l’angoisse de cette mère imparfaite qui n’a pas su protéger son enfant du pire. Car c’est évident : une mère parfaite ne quitte jamais son enfant des yeux et ne décroche pas son téléphone quand elle joue avec lui. Une mère parfaite nettoie et coupe les ongles de son enfant et ne sort jamais sans une trousse de premiers secours pour soigner les petits bobos. A une mère parfaite, une telle épreuve ne serait jamais arrivée. Lisa ne peut s’en prendre qu’à elle-même après tout.

On ne peut affronter un problème que lorsqu’on en a reconnu la réalité.

Une seconde de trop est l’histoire d’un amour maternel, trop puissant, trop exclusif, trop protecteur, trop culpabilisant et forcément totalement imparfait.


L’ESSENTIEL

Couverture de Une seconde de trop de Linda Green

Couverture de Une seconde de trop de Linda Green

Silver water
Haylen BECK
Editions Préludes
Sorti en GF le 23/05/2018
448 pages

Genre : thriller psychologique
Personnages : Lisa la maman et Ella sa fille
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : La tête du lapin bleu de Wendall Utroi, Sans elle d’Amélie Antoine, Silver water de Haylen Beck

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Une seconde de trop et vous perdez tout. un, deux, trois… Lisa Dale ferme les yeux et compte jusqu’à cent lors d’une partie de cache-cache avec sa fille. Lorsqu’elle les rouvre, Ella, quatre ans, a disparu. Sans laisser la moindre trace. La police, les médias et la famille de Lisa font corps pour retrouver la fillette. Mais si leur instinct les éloignait d’Ella ? Et si le ravisseur était connu d’eux tous ? Suspense psychologique addictif, Une seconde de trop explore la culpabilité d’une mère et le cauchemar de tout parent : la disparition d’un enfant. Numéro un des ventes dès sa parution, et acclamé par la presse, ce roman vous glacera le sang.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Une seconde de trop

  1. Si vous cherchez un roman qui questionne le rôle de la mère et la culpabilité parentale
  2. Si vous avec envie d’entrer en empathie avec un personnage
  3. Si vous cherchez un vrai bon page-turner

3 raisons de ne pas lire Une seconde de trop

  1. Si vous n’êtes pas féru de thrillers psychologiques
  2. Si vous en avez assez des histoires de disparition d’enfant
  3. Si vous cherchez un roman vraiment original
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *