Enième roman sur le couple et ses dérives, Anatomie d’un mariage n’en est pas moins un roman singulier sur deux êtres imparfaits et touchants.

Anatomie d'un mariage de Virginia Reeves (éditions Stock)

Anatomie d’un mariage de Virginia Reeves (éditions Stock)

Edmund et Laura sont mariés, elle visiblement plus que lui. Edmund, médecin psychiatre à la carrière prometteuse croule sous les engagements professionnels et les conquêtes d’un soir. Véritable séducteur, il multiplie les incartades en tentant de se faire relativement discret, pour ne pas peiner son épouse qu’il aime plus que tout. Laura passe le plus clair de son temps à attendre son mari. Artiste à ses heures perdues, elle fait passer sa propre carrière en second plan, acceptant de vivre dans l’ombre d’un mari que tout le monde admire et convoite. 

Aussi conventionnel que bancal, ce couple va se déliter totalement sous les yeux du lecteur, à cause d’une femme. Penelope est une patiente d’Edmund et bien plus selon Laura qui soupçonne une relation entre son mari et cette jeune fille au pouvoir d’attraction inquiétant. Pour une fois Laura semble ouvrir les yeux sur les faiblesses de son mari. Terriblement jalouse, la jeune femme va se lancer dans un combat contre sa rivale. De désillusion en colère, d’espoirs en regrets, Laura se battra seule pour continuer à faire exister son couple, non parce qu’elle croit à l’engagement moral du mariage mais parce qu’elle aime profondément et de tout son être cet homme égoïste, infidèle et vaniteux. D’année en année, le couple évolue, change, se métamorphose, implose puis explose. La vie se chargera de combler les failles, d’ouvrir de nouvelles brèches, de mettre cet amour à l’épreuve. 

Tout est trop grand, trop majestueux, trop sauvage, trop désert. Ce paysage ne veut pas de nous.

Loin d’incarner le couple modèle, Laura et Edmund émeuvent par l’amour inconditionnel qu’ils se portent. Impossible pour autant de les envier car l’amour aussi puissant soit-il ne devrait jamais exister par la douleur qu’il inflige. Ce couple m’en rappelle un autre, celui de Frida Kahlo et Diego Rivera. Dans Rien n’est noir, Claire Berest a su mettre en mots ce que cet amour passionnel entre les deux artistes a pu avoir de dévastateur pour Frida. Aimer à ce point, au point de se perdre, est-ce toujours de l’amour ? La question me concernant est depuis longtemps tranchée mais j’aime me la reposer à l’occasion de lectures aussi passionnantes et dérangeantes que celles-ci.


Vente de pochettes livre


L’ESSENTIEL

Couverture d'Anatomie d'un mariage de Virginia Reeves

Couverture d’Anatomie d’un mariage de Virginia Reeves

Anatomie d’un mariage
Virginia REEVES
Editions Stock
Sorti le 02/06/2021
330 pages

Genre : contemporain
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Personnages : Edmund et Laura Malinowski, Pénélope
Recommandation : oui
Lectures complémentaires :  Rien n’est noir de Claire Berest, Un mariage anglais de Claire Fuller, Les noces rebelles de Richard Yates

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Edmund Malinowski, jeune psychiatre comportementaliste, est en passe d’accomplir son rêve. À trente-six ans, il vient de prendre la direction d’un établissement psychiatrique dans les montagnes du Montana. Travaillant d’arrache-pied, il délaisse trop souvent sa femme, Laura. Cette dernière a l’impression d’avoir été dupée : pour la convaincre de s’installer ici, Edmund lui avait promis qu’ils fonderaient une famille. Étaient-ce seulement des belles paroles ? Une chose est sûre, elle n’y croit plus.
Passionné, charismatique, Edmund, ambitionne avant tout de réformer la psychiatrie, d’obtenir la reconnaissance de ses pairs et de guérir ses patients. Surtout Penelope, une jeune fille épileptique internée de force par ses parents qui, voyant en lui son sauveur, tombe peu à peu sous son charme. Alors que leur relation prend une tournure des plus ambiguë, Laura décide de donner des cours de dessin aux patients de son mari, s’immisçant ainsi dans sa vie professionnelle et le forçant à réévaluer ses choix.
À la manière de Richard Yates dans  Les Noces Rebelles, Virginia Reeves livre à ses lecteurs une bouleversante exploration du mariage, du désir et de l’ambition. Dans un décor sublime et chaotique, porté par des personnages qui semblent prêts à exploser à tout moment,  Anatomie d’un mariage  est un roman d’une intelligence sans détour, captivant, auquel on ne peut s’empêcher de revenir.

TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Anatomie d’un mariage

  1. Parce que c’est une histoire d’amour déchirante
  2. Parce que le sentiment amoureux dans toute sa complexité est très bien abordé ici
  3. Parce que l’alternance des points de vue permet de prendre conscience du fossé qui sépare ces deux êtres

3 raisons de ne pas lire Anatomie d’un mariage

  1. Parce que le début du roman semble assez quelconque, c’est la seconde partie qui lui donne tout son sel
  2. Parce que c’est un roman d’atmosphère qui peut sembler un peu mou pour des lecteurs en recherche d’action
  3. Parce que la fin peut paraître manquer d’éclat
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *