A quoi reconnaît-on un très bon livre audio ? Certainement à la même chose qui fait un très bon livre papier : le déchirement que l’on ressent quand on est contraint d’interrompre sa lecture. J’aurais aimé écouter d’une traite Là où chantent les écrevisses, ne plus quitter Kya, rester pendue indéfiniment aux lèvres de Marie du Bled comme hypnotisée par les mots de Delia Owens.

Là où chantent les écrevisses de Delia Owens (éditions Audiolib)

Là où chantent les écrevisses de Delia Owens (éditions Audiolib)

Ce roman est indéniablement un grand roman dans le sens populaire du terme puisqu’il rassemble tous les ingrédients qui font vibrer la corde sensible du lecteur : l’aventure, la passion amoureuse, les grands espaces, l’évasion, les drames, la morale et un message en filigrane. C’est du plaisir à l’état pur. J’ai plongé de suite dans cette histoire et me suis laissée embarquer dans ses méandres, à en vouloir toujours plus et que jamais ça ne s’arrête. Un plaisir pur et simple à la fois que je dois à une narration fluide, une intrigue qui monte en puissance et fait travailler notre imaginaire bien plus que nos méninges.

Et je crois que c’est bien là le plus important si l’on veut apprécier à sa juste valeur Là où chantent les écrevisses : accepter de se laisser porter sur l’autre rive, sans chercher à décortiquer ou à analyser la situation. Ne pas réveiller son esprit critique, ne pas se concentrer sur ce qui rend l’histoire de Kya totalement improbable, sans quoi la magie s’évanouira en un instant.

“Qu’est-ce que c’est que cette histoire d’écrevisses qui chantent ? Ma aussi, elle disait ça.” Kya se rappela que sa mère l’encourageait toujours à explorer le marais : “Va aussi loin que tu peux. Tout là-bas, où on entend le chant des écrevisses.”
Ça veut dire aussi loin que tu peux dans la nature, là où les animaux sont encore sauvages, où ils se comportent comme de vrais animaux.

La destinée de Kya est à peu près aussi plausible que celle de Mowgli dans Le livre de la jungle mais quelle importance ? Voyez-la comme un conte si cela peut vous aider à embarquer dans ce roman. Après tout la littérature sert aussi à ça : sublimer la réalité et convoquer l’extraordinaire pour nous embarquer dans un voyage dont on redoute la fin.

Sans avoir fait le tour de la sélection du Prix Audiolib 2021, je peux déjà vous assurer que Là où chantent les écrevisses sera sur mon podium (simple intuition d’une lectrice tombée totalement sous le charme de ce livre audio).


Ecoutez gratuitement Là où chantent les écrevisses en version audio

Sur Audible, le premier livre audio est offert. C’est l’occasion de découvrir Là où chantent les écrevisses de Delia Owens en version audio, ou n’importe quel autre livre du catalogue !


L’ESSENTIEL

Couverture GF de Là où chantent les écrevisses de Delia Owens

Couverture GF de Là où chantent les écrevisses de Delia Owens

Là où chantent les écrevisses
Delia OWENS
Editions Seuil en GF et Audiolib en version audio
Sorti en GF le 02/02/2020 et le 16/09/2020 en audio
480 pages (11h17 d’écoute)
Lu par Marie du Bled

Genre : roman d’apprentissage
Personnages : Kya, Tate, Jumping et Mabel, Chase Andrews
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Plaisir d’écoute : ❤❤❤❤❤
Recommandation : un très grand oui
Lectures complémentaires : voici quelques titres en audio qui m’ont procuré autant de plaisir que celui-ci : L’île des oubliés de Victoria Hislop, Rebecca de Daphné du Maurier, American Dirt de Jeanine Cummins, Né d’aucune femme de Franck Bouysse, Dans la forêt de Jean Heagland (mon préféré pour le Prix Audiolib 2020), L’héritage Davenall et Le secret d’Edwin Strafford de Robert Goddard ou encore les romans de Douglas Kennedy (Les désarrois de Ned Allen, Une relation dangereuse, Les charmes discrets de la vie conjugale et le meilleur d’entre tous mais pas lu en audio : La poursuite du bonheur)

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur  » la Fille des marais  » de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n’est pas cette fille sauvage et analphabète que tous imaginent et craignent.

A l’âge de dix ans, abandonnée par sa famille, elle doit apprendre à survivre seule dans le marais, devenu pour elle un refuge naturel et une protection. Sa rencontre avec Tate, un jeune homme doux et cultivé qui lui apprend à lire et à écrire, lui fait découvrir la science et la poésie, transforme la jeune fille à jamais. Mais Tate, appelé par ses études, l’abandonne à son tour.

La solitude devient si pesante que Kya ne se méfie pas assez de celui qui va bientôt croiser son chemin et lui promettre une autre vie.

Lorsque l’irréparable se produit, elle ne peut plus compter que sur elle-même…

Delia Owens est née en 1949 en Géorgie, aux Etats-Unis. Diplômée en zoologie et biologie, elle a vécu plus de vingt ans en Afrique et a publié trois ouvrages consacrés à la nature et aux animaux, tous best-sellers aux USA.

Là où chantent les écrevisses est son premier roman. Phénomène d’édition, ce livre a déjà conquis des millions de lecteurs et poursuit son incroyable destinée dans le monde entier. Une adaptation au cinéma est également en cours.

« Un roman à la beauté tragique. » The New York Times Book Review

« Une histoire déchirante, un hymne sublime à la nature et à la solitude. » Entertainment Weekly

« Un premier roman magnifique. » People


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Là où chantent les écrevisses

  1. Les marais, la faune et la flore sont presque des personnages à part entière
  2. La personnalité de Kya est aussi intrigante qu’attachante
  3.  L’intérêt pour l’histoire ne faiblit pas jusqu’à la dernière ligne

3 raisons de ne pas lire  Là où chantent les écrevisses

  1. La destinée improbable de Kya peut bloquer les lecteurs les plus attachés au réalisme de la situation
  2. Certaines descriptions des marais peuvent peut-être sembler tirer en longueur en version papier (en audio ça passe tout seul)
  3. C’est un roman avant tout divertissant et dépaysant, mais ça peut ne pas vous suffir
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *