Premier roman paru en auto-édition, Psychologia et son auteure n’ont rien à envier aux maîtres du thriller psychologique. Une sacrée réussite !

Psychologia de Camille Choppin (auto-édition)

Psychologia de Camille Choppin (auto-édition)

Psychologia est le premier roman auto-édité de Camille Choppin plus connue ici sur Instagram sous le pseudo @thrillersandothers. Elle y a mis ses tripes et ça se sent. Cette histoire est machiavélique, tordue et en même temps sacrément bien construite puisque chaque pièce trouve naturellement sa place dans ce puzzle infernal.

Lorsque Clémence, jeune comédienne parisienne, se réveille bâillonnée, ligotée et la tête recouverte d’un sac, elle est prise de panique. Elle se souvient vaguement avoir croisé un homme louche dans un parking, elle se souvient de sa voiture puis c’est le trou noir. Clémence comprend qu’elle a été kidnappée mais elle ne sait pas encore ce que son geôlier attend d’elle. Et il vaut mieux qu’elle l’ignore…

Je m’appelle Clémence, je sais qui je suis, mais je ne sais pas où je suis, ni dans quel état je suis. J’ai mal au crâne, j’ai un bâillon et des menottes. J’ai vu assez de films policiers et lu assez de faits divers pour faire le lien. Je m’appelle Clémence, et je me suis fait kidnapper.

Vous redoutez les dilemmes qui bousculent votre morale ? Vous raffolez des huis-clos en littérature ? Vous aimez entrer dans la tête des personnages et les engueuler quand ils font les mauvais choix ? Vous paniquez dans les labyrinthes et les palais des glaces quand vous êtes confronté à une voie sans issue ? Vous êtes le lecteur idéal de Psychologia !

Ce court roman est une bombe émotionnelle ! Vous allez passer par tous les stades de la peur, du dégoût, de la colère et de la fureur de vivre. Chaque page contient son lot d’adrénaline. Camille a un sens inné de la tension narrative, du rythme et de la relance, elle sait harponner son lecteur et lui faire vivre son histoire de l’intérieur.

A plusieurs reprises je me suis fait la réflexion que ce roman méritait le soutien d’un éditeur, que l’histoire en valait la peine et que Camille était vraiment très douée. Un éditeur aurait permis d’apporter à l’auteure le petit plus qui fait défaut à son roman : les dernières retouches stylistiques pour alléger ça et là les dialogues intérieurs, apporter plus de pep’s à certaines descriptions, corriger quelques fautes, etc. Mais ce qu’il y a améliorer à ce roman est bien peu comparé à ce qu’il apporte spontanément. Il y a beaucoup de grands auteurs de thrillers et romans noirs qui sont incapables de pondre une intrigue aussi bien foutue ! Bravo Camille, tu m’as littéralement bluffée avec ton roman !


L’ESSENTIEL

Psychologia de Camille Choppin (auto-édition)

Psychologia de Camille Choppin (auto-édition)

Psychologia
Camille CHOPPIN
Auto-édition
Sorti le 26/09/2019
203 pages 

Genre : thriller psychologique
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Personnages : Clémence, Rémi, Claire et Philippe
Recommandation : oui
Lectures complémentaires :  Le repas de Vincent HAUUY, La maison de l’assassin de Bernhard AICHNER, Benzos de Noël BOUDOU, Mygale de Thierry JONQUET

 

RÉSUMÉ DE L’AUTEURE

Vous préférez : devoir dire « oui » à toutes les questions qu’on vous pose ? Ou que toutes les personnes que vous croisez répondent « oui » à vos questions ? Vous préférez : qu’on vous donne le mauvais plat à vie au restaurant ? Ou à chaque fois, arriver à la mauvaise destination quand vous partez en voyage ? Vous préférez : savoir quand vous allez mourir ? Ou comment vous allez mourir ? Ce sont des dilemmes. Qu’ils soient absurdes ou lugubres, ils n’en restent pas moins des dilemmes, car pour chacun, aucune des deux options ne semble vous enthousiasmer. C’est ce qui va rythmer ce huis clos sombre et angoissant. Clémence, jeune comédienne un peu instable, se retrouve kidnappée et à la merci d’un Jeu parfaitement ficelé par son ravisseur. Livrée à elle-même dans cet endroit étrange, seule face à ses choix, le temps lui est compté et chaque décision prise lui rappelle qu’elle n’en sortira pas indemne. Faut-il déjà qu’elle arrive à en sortir…


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Psychologia

  1. Parce qu’une fois commencé, vous ne pourrez plus le lâcher
  2. Parce qu’il est court, nerveux et sans temps morts
  3. Pour vivre par procuration votre pire cauchemar

3 raisons de ne pas lire Psychologia

  1. Si vous êtes claustrophobe
  2. Si les intrigues de vie ou de mort ne vous passionnent pas
  3. Si vous ne savez pas pardonner les maladresses stylistiques pour vous concentrer sur l’intrigue
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *