Il y a des livres qui font vibrer, d’autres qui font frémir et il y a des livres qui font juste du bien et qui apaisent. En mettant des mots sur un mal être très contemporain, Juste un peu de temps fait partie de la dernière catégorie.

Juste un peu de temps de Caroline Boudet (Editions Stock)

Juste un peu de temps de Caroline Boudet (Editions Stock)

Ce roman fera un bien fou à toutes celles qui se sont demandé un jour ou l’autre si le fait de « péter un plomb » pour un retard, un mot de travers, un trousseau de clés sur lequel on n’arrive pas à remettre la main était bien normal. Il rassurera aussi toutes celles qui ont rêvé juste un instant de tout plaquer avant de culpabiliser car, objectivement elles avaient tout pour être heureuses.

Il leur fera prendre conscience qu’elles ont le droit de vouloir le beurre et l’argent du beurre : une vie de famille et un travail épanouissant et qu’en plus de tout ça, elles n’ont pas à s’excuser de vouloir aussi du temps pour elles et de se montrer égoïstes par moment.

Si Juste un peu de temps va rassurer ces lectrices sur leur droit au bonheur, il va aussi pointer du doigt leur responsabilité dans ce cercle vicieux domestique car tant que les hommes penseront qu’ils aident leurs femmes et que les femmes penseront que leurs maris ne sont pas capables, la charge mentale continuera de fracasser les mères et épouses. Pas si facile de changer les mentalités mais des romans innovants tels que celui-ci aideront à faire bouger les lignes petit à petit.

L’heure critique. Sophie s’est souvent demandé comment il était possible que si peu de drames familiaux se produisent entre 7h30 et 8h25. La « préparation pour l’école », une véritable machine à broyer les mères.

 


L’ESSENTIEL

Couverture de Juste un peu de temps de Caroline Boudet

Couverture de Juste un peu de temps de Caroline Boudet

Juste un peu de temps
Caroline Boudet
Editions Stock
Sorti en GF le 02/05/2018
270 pages

Genre : roman psychologique
Personnages : Sophie, mère de famille
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤
Recommandation : oui, ce roman est d’utilité publique !
Lectures complémentaires : les romans d’Amélie Antoine (Raisons obscures, Les secrets, Fidèle au poste), Vivre ensemble d’Emilie Frèche

 

 

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

« La charge mentale. La foutue charge mentale. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu’elle ferait volontiers sauter… Quelque chose a claqué en elle. Sophie ne voulait pas rentrer, ne pouvait pas. Elle ne voulait plus de cette vie-là. Ses pieds n’avaient tout simplement pas pu prendre le chemin de la gare, ses doigts avaient d’eux-mêmes éteint son portable, et son instinct maternel ― je suis indispensable, je suis coupable, ils ne sont rien sans moi ― s’est mis en mode silencieux pour la première fois depuis sept ans. Un silence absolument, pleinement, intensément reposant. »


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Juste un peu de temps

  1. Si vous ne savez que trop bien ce qu’est la charge mentale
  2. Si vous aimez mettre des mots sur des maux de la société
  3. Si vous cherchez un roman plutôt féminin, sensible et intelligent

3 raisons de ne pas lire Juste un peu de temps

  1. Si la littérature « féminine » ne vous attire pas
  2. Si vous lisez pour vous évader de votre quotidien
  3. Je cherche encore…
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *